Et de trois pour al khalediah !

Autres informations / 25.07.2009

Et de trois pour al khalediah !

Dans une course placée sous

un jour particulier, puisque déplacée sur l’hippodrome d’Ascot à l’occasion de

la journée des King George grâce au partenariat de l’Emirates Equestrian

Federation, c’est l’écurie saoudienne d’Al Khalediah qui s’est illustrée pour la

troisième fois dans cette épreuve majeure du calendrier britannique du pursang

arabe. En effet, Nayef Al Khalediah (Calin du Loup) s’est imposé avec autorité

dans une épreuve très relevée et succède donc au palmarès à Nashwan Al

Khalidiah (Tiwaiq), lauréat en 2008 et Miesque de l’Ardus (Kesberoy) en 2007.

 

Le représentant de l’écurie

saoudienne, Jean-Pierre de Gasté, ne cachait pas son plaisir : « C’est la

troisième année de suite que l’on remporte cette épreuve. On avait même affiché

le jumelé gagnant en 2008 avec Nashwan Al Khalidiah et Simmbad. L’opposition

était pourtant très relevée et on était moins confiant cette année. Nayef Al

Khalidiah a beaucoup progressé et a effacé sa contre-performance de Saint-Cloud

l’année dernière dans le Breeders’ Cup pour poulains de 3 ans (Gr1 PA). Il

répète plutôt sa performance du Prix Kesberoy (Gr1 PA) à Deauville en août 2008

où il avait distancé Raked de la même distance qu’aujourd’hui. On est vraiment

récompensé. »

Pour Jean-François Bernard,

l’entraîneur tricolore du lauréat, la belle série continue : « Après un mauvais

début de saison suite à un virus dans l’écurie, tout va pour le mieux. Cela faisait

six mois qu’on avait visé cette course.

 

Christophe Lemaire a exploité

le cheval au mieux et de toute façon, je ne doutais pas de l’issue de la

course, la seule inconnue étant la présence de General. Le cheval a été

troisième tout au long de parcours dans un véritable canter et lorsqu’il a pris

l’avantage, General l’a attaqué mais Nayef Al Khalidiah n’a jamais tremblé,

contrôlant toute la course. Sur un champ de course très spécifique, la tactique

mise au point au départ a payé et c’est une grande satisfaction. »

 

Si Nayef Al Khalediah a fait

plaisir à son entourage et confirmé la très grande forme de son écurie et de son

metteur au point, Jean-François Bernard, General (Amer), le petit frère de la

championne qatarie Al Dahma, n’a pas à rougir de sa défaite, terminant à

trois-quarts de longueur. Juste derrière Raked (Magic de Piboul), n’échouait

qu’à une encolure de General, les autres poursuivants étant relégués à trois

longueurs et plus. C’est Rabah de Carrere ( Djouras Tu) aui termine au pied du

podium.

Pour cette grande première,

la qualité et le spectacle étaient bien au rendez-vous.