Freddy head : « un cheval de rêve »

Autres informations / 07.07.2009

Freddy head : « un cheval de rêve »

L’entraîneur de l’année 2008

a des raisons de porter Anabaa en son cœur. Ce cheval a été un concentré de

réussite familiale avec Alec et Ghislaine Head comme propriétaires, Christiane

comme entraîneur et Freddy comme jockey. « C’est un des meilleurs chevaux que

j’aie monté », explique d’emblée l’ex-jockey aux six Cravaches d’or. « En plus,

il était magnifique, avec beaucoup de modèle. Si on ajoute qu’il était très

agréable à monter pour un jockey, on obtient un cheval de rêve. » À la question

de savoir quelle était sa meilleure distance (Anabaa a gagné sur 1.600m à petit

niveau au début de sa carrière), l’ancien jockey reste sur la réserve. « En

fait, il était tellement bon sur les courtes distances qu’on l’a laissé sur ce

créneau. Mais à voir sa production, que je trouve éclectique, avec des chevaux

de tenue, on ne sait pas réellement ce qu’il aurait pu faire sur plus long. »

Si le cheval est facile à monter, cela signifie souvent qu’il est capable de

toutes les tactiques, de se sortir de toutes les positions. « Il avait un très

bon mental et pouvait tout faire. Il avait une très bonne pointe, aussi. Dans

le July Cup, j’ai gagné pratiquement de bout en bout. Dans le Maurice de

Gheest, il est venu de derrière. Ce cheval de grande origine et de très belle

prestance était vraiment merveilleux. » Freddy Head a aujourd’hui la charge de

Goldikova, la championne aux trois Groupes 1 sur le mile à 3ans. « Goldikova

est assez différente d’Anabaa. Elle n’a pas autant de vitesse que son père et

pas non plus la même façon de galoper. » La qualité se transmet donc bien mais

aussi de manière différente… >>

 

 

Goldikova et African Rose,

deux façons de se rappeler

Anabaa

Le meeting d’été de Newmarket

offre deux occasions de rappeler la mémoire d’Anabaa. Goldikova, une de ses meilleures

filles, peut briller dans les Falmouth Stakes (Gr1) dès ce mercredi. Quant à

African Rose (Observatory), elle s’alignera vendredi dans le Darley July Cup

(Gr1), l’épreuve qui a révélé Anabaa à l’Europe du turf, il y a treize ans.

Goldikova est entraînée par Freddy Head, le jockey d’Anabaa, et African Rose

par Christiane Head-Maarek, l’entraîneur d’Anabaa