Homme de loi est mort

Autres informations / 20.07.2009

Homme de loi est mort

AU CŒUR DE L’ACTU

Le lauréat du Grand Prix de Paris 1992 (Gr1, 2.000m à

l’époque), Homme de Loi (Law Society), est mort dimanche soir au Haras de la

Courlais, près d’Angers, d’un arrêt cardiaque. Âgé de 20ans, l’étalon était à

la retraite depuis 2007, sa dernière année de monte (2006) s’étant soldée par

le maigre bilan de huit produits déclarés. Au haras, son porteétendard aura été

Lucky Dream, titulaire du Prix Maurice de Nieuil (Gr2) à Maisons-Laffitte et de

plusieurs Listeds, devenu lui-même étalon.

Sous les couleurs de Paul de Moussac, Homme de Loi s’était

révélé en 1992 comme l’un des meilleurs 3ans français sur les distances

intermédiaires. Il avait ainsi aligné quatre succès consécutifs culminant sur

le Prix de Guiche (Gr3) et le Grand Prix de Paris (Gr1). Sa carrière s’était

alors arrêtée en raison de problème de santé. Son retour, différé au mois de

septembre de l’année suivante, ne permettait pas de retrouver le cheval connu à

3ans. Homme de Loi avait intégré au printemps de 1993 le haras de son

propriétaire, le Haras du Mézeray, où il a exercé jusqu’en 2000. Déplacé au

Haras de la Haie Neuve en 2001, il était ensuite installé de 2002 à 2005 au

Haras du Puits Gasnier. Sa dernière saison s’est effectuée au Haras du Grand

Chesnaie en 2006 avant de connaître la retraite, d’abord au Haras de la Volue

en Mayenne et enfin au Haras de la Courlais, chez Jérôme Delaunay.

 

De vrais chevaux de courses

Homme de Loi a transmis à sa production les qualités de sa

lignée paternelle, celle d’Alleged via Law Society. Les produits d’Homme de Loi

étaient réputés pour être “durs”, capables de mener de longues carrières.

Quelques-uns se sont illustrés en obstacle sans faire d’Homme de Loi un réel

étalon de référence en la matière.

 

Voici une sélection de ses produits les plus notables :

•          Maredsous :

Grand Prix de Nantes (L), 2e du Prix de Flore (Gr3) et 290.000€ de gains,

•          Kinimba :

Grand Prix Gaston Defferre (L) à Marseille-Vivaux et gagnant en obstacle en

Irlande,

•          Reine de

Sabot : 7 victoires en plat et obstacle [2e Prix du Prix Delahante (L)],

•          Meilleure

Loi : 3e Prix Rose de Mai (L),

•          Miss Lorilaw

: gagnante de Listed à Newbury,

•          Kikisun :

Derby du Languedoc (L),

•          La Juriste :

jument de gros handicap et 3e du Prix de Flore (Gr3) qui a terminé sa carrière

en valeur 46,

•          Homme de

Causa : 4e du Prix de Saint-Roman (Gr3),

•          Homme du

Bourg : 2e Prix de Maisons-Laffitte (Gr3) et du Prix de Compiègne (Gr3) à

Auteuil et 260.000€,

•          Hoby Cat :

15 victoire pour presque 200.000€,

•          Balle de

Golf : 18 victoires pour 232.000€ de gains,

•          Cheval d’Orgueil

: 5 victoires en plat et en obstacle pour 150.000€,

•          Homme de

Pâques : 9 victoires pour 200.000€,

•          Earthly

Paradise : 10 victoires pour 190.000€.