Madonna incognito commence à faire parler d’elle

Autres informations / 19.07.2009

Madonna incognito commence à faire parler d’elle

 

VICHY, Dimanche

Dans la phase finale du Prix de Néris-les-Bains (F), les

lauréates potentielles se sont succédé tout au long des derniers mètres.

Finalement, c’est la dernière assaillante, Madonna Incognito (El Prado) qui

s’est imposée au pris d’une fin de course très tranchante. « Elle est partie

moins vite que je le pensais, analysait son entraîneur, François Rohaut. Mais

la course a roulé, elle a eu un bon parcours en dedans et a fait un bon bout

pour finir. » Revenant sur la décharge dont bénéficiait Madonna Incognito grâce

au jeune apprenti Flavien Prat, François Rohaut poursuivait : « Bénéficier de

deux kilos de décharge avec Flavien Prat, c’est vraiment énorme ! » Théoriquement,

Madonna Incognito avait l’une des premières chances de l’épreuve. Elle avait

débuté sa carrière par une 2e place à Toulouse dans une “G”, derrière un cheval

de Jean-Claude Rouget. Pour sa deuxième sortie, toujours au niveau “G”, elle se

classait 4e et c‘est encore un cheval de Jean-Claude Rouget qui s’imposait,

Pulpit Point (Pulpit), un poulain sur la montante. Madonna Incognito défend la

casaque de BS Racing Sarl et elle est la seule de cette écurie placée chez

François Rohaut.

 

Des origines américaines

Madonna Incognito est une fille d’El Prado (Sadler’s Wells),

qui enregistre de nombreux gagnants en France ces dernières semaines. Du côté

maternel, Madonna Incognito provient d’une souche à consonance américaine. Sa

mère, Fiscal Year (Half a Year) est gagnante aux Etats-Unis des Generous

Portion Stakes. En allant plus loin dans le pedigree, on remonte à Falafel

(Northern Dancer), qui est gagnante en France.