Sadoum ludois fait la pige aux “mottes”

Autres informations / 18.07.2009

Sadoum ludois fait la pige aux “mottes”

LE LION

D’ANGERS, Vendredi

Prix de

l’Isle Briand (D)

Les

“Mottes” n’ont pu faire feu dans le Prix de l’Isle Briand (D), vendredi au

Lions d’Angers. Sun des Mottes (Adnaan) a été arrêtée net à deux cents mètres

du poteau, alors qu’elle paraissait en mesure de s’imposer. Elle a néanmoins

réussi à finir fort, échouant de peu pour la victoire. Sépia des Mottes (April

Night) a toujours évolué aux premiers rangs et s’est défendue courageusement

dans la ligne droite. Mais c’est le pensionnaire de Pascal Journiac, Sadoum

Ludois (Smadoun), qui les a dominées tout à la fin, et ce, avec application. «

C’est un cheval de course sympa et simple, a déclaré son mentor. Il était bien,

aujourd’hui, même s’il a mis du temps à enclencher. Ce qu’il fait est

intéressant pour l’avenir, même si je ne pense pas encore au Prix Jacques de

Vienne (A). On ira peut être en obstacle avec lui. Je vais voir cela. » Pour

son jockey, Arnaud Bourgeais, Sadoum Ludois a évolué dans le bon sens : « C’est

la première fois que j’arrive à l’avoir “au bouton” dans un parcours. Il est en

train de devenir un bon cheval. Je pense qu’il avait encore une petite vitesse

à passer dans la ligne droite. » Sadoum Ludois avait le droit de bien faire,

d’autant qu’il avait pris une ligne derrière Sway (Califet), lauréate du Prix

Sagan (L) à Auteuil. Certes celleci a brillé ensuite sur les obstacles, mais

elle a nettement la pointure des meilleurs AQPS de 3ans, en plat.

Sadoum

Ludois est le cinquième produit de sa mère, Falownia (Dom Pasquini), qui n’a

jamais pu gagner en dix-neuf sorties, plat et obstacle confondus. Sadoum Ludois

est son deuxième gagnant. Sa deuxième mère, Paulownia (Montevideo II), a été

une bonne jument de cross, remportant six épreuves dans cette discipline.

Les

autres partants dans leur ordre d’arrivée : Sissonne (Baroud d’Honneur), Sara

de Flée (Useful). – Tous couru. Très allant, Surfing se porte aux avant-postes

devant Sépia des Mottes et Sadoum Ludois. Son Oiseau galope ensuite devant

Sissonne et Sara de Flée. Progressivement, Surfing prend cinq longueurs

d’avance tout en étant très tendu. Les positions ne varient pas, mais le

peloton est très étiré. À l’amorce de la ligne droite, Sissonne est déjà très

sollicitée. Sépia des Mottes relaye Surfing en tête. Sun des Mottes regagne

beaucoup de terrain, mais est bloquée à deux cents mètres du poteau, le long de

la corde. Sébastien Beaumard, son jockey, est obligé de la reprendre. Sadoum

Ludois en profite et vient s’imposer de peu devant Sun des Mottes qui finit

fort. Sépia des Mottes est 3e, précédant Surfing.