Sagarian : pour coloniser la “gascogne”

Autres informations / 23.07.2009

Sagarian : pour coloniser la “gascogne”

LA TESTE DE BUCH, Jeudi

Prix de la Gascogne (F)

Sagarian (Cape Cross) attire

l’œil sur la petite liste des quatre partants du Prix de la Gascogne, ce jeudi

à La Teste. Il porte les couleurs Aga Khan, sa musique ne compte pas de fausses

notes en trois courses et il est issu d’une riche famille de l’élevage

Lagardère, reprise par l’éleveur / propriétaire à la casaque verte et

épaulettes rouges. En effet, Sagarian est un fils de Cape Cross (Green Desert)

– le père de Sea The Stars, le crack irlandais – et est le neveu de Sagamix

(Linamix), vainqueur du Prix de l’Arc de Triomphe (Gr1) 1998, de Sage et Jolie

(Linamix), gagnante du Prix de Malleret (Gr2), et de Sagacity (Highest Honor),

lauréat du Critérium de Saint-Cloud (Gr1) et troisième de l’Arc 2001. Un

pedigree où les meilleurs éléments se sont révélés au cours de leur année de

3ans, à l’exception peut-être de Sagacity, plus précoce.

Gagnant pour ses premiers pas

au Bouscat, Sagarian a pris deux places dans des courses “B” d’un bon niveau

ensuite, notamment le 18 juin derrière un autre Aga Khan estimé nommer Berouni

(Peintre Célèbre). Associé à l’un des apprentis de Jean-Claude Rouget,

Ramuntcho Maillot, Sagarian bénéficiera de la décharge de ce dernier et ne

portera que 54,5 kilos. Un avantage qui, conjugué à sa qualité, devrait le

mettre en orbite pour la victoire. Egalement montée par un apprenti, Para Elisa

(Halling) est également issue d’un étalon en vogue, Halling (Diesis), père de

Cavalryman, vainqueur du Juddmonte Grand Prix de Paris (Gr1). La pensionnaire

de Carlos Laffon-Parias ne connaît que la piste du Béquet, où elle s’est

imposée pour ses débuts avant de finir deuxième. Au papier, elle est nettement

inférieure à Sagarian, tout en étant son plus dangereux adversaire. La deuxième

place lui semble acquise d’autant qu’elle avait précédé Sanoudou (Sendawar)

qu’elle retrouvera, de quatre longueurs sur cette même piste.