Sagarian remplit sa mission

Autres informations / 24.07.2009

Sagarian remplit sa mission

LA TESTE DE BUCH, Jeudi

Prix de la Gascogne (F)

Au regard de ses trois

premières courses, la candidature de Sagarian (Cape Cross) ressortait nettement

du lot du Prix de la Gascogne (F). Il était d’ailleurs difficile de le voir

battu car Sagarian, qui avait perdu son statut de maiden, venait de prendre

deux accessits dans des « B » parisiennes. Il a simplement remplit sa mission,

sans s’envoler dans les derniers mètres, mais en faisant le nécessaire aidé de

la décharge de son jockey, Ramuntcho Maillot. Dans les cent derniers mètres,

sollicité à la cravache, il a laissé à distance respectable de la seule

pouliche du lot, sa plus sérieuse rivale, Para Elisa (Halling). « Le

déroulement de la course ne l’a pas forcément avantagé car il a été obligé de

prendre les devants vu le faible rythme imposé en début de parcours, a déclaré

Ramuntcho Maillot. Cependant, il a su bien accélérer bien qu’il se soit montré

allant. »

 

Une nouvelle victoire pour un

« Aga Khan / Lagardère »

Son Altesse Aga Khan récolte

les fruits de son achat des effectifs « Lagardère ». Et ce à tous les niveaux,

aussi bien les 2ans, avec la réussite de Siyouni (Pivotal), que les 3ans. On

pense notamment au nouveau poulain de Gérard Laboureau, Sanajiyr (Red Ransom)

et à Vaziristan (Dansili) ayant tous deux décroché leur première victoire le

19 juin à Chantilly. Ou

encore à Alnadana (Danehill Dancer) qui s’est emparée du Prix Messidor (Gr3) à

Maisons-Laffitte,lemoissuivant.Varenar (RockOf

Gibraltar) fait aussi une

bonne recrue (2e de la « Porte Maillot » Gr3).

Il s’agit d’un fils de Cape

Cross que l’on ne présente plus tant il a fait parler de lui cette année en

particulier… Sa mère Saga d’Ouilly (Linamix) qui porte le suffixe de l’un des

haras « Lagardère » a couru six fois (sous l’entraînement d’André Fabre),

gagnant sa course de début, avant de se placer dans des courses à conditions.

Elle a donné quatre produits et Sagarian est son premier gagnant. La deuxième

mère de Sagarian, Saganeca (Sagace) a été une très bonne jument en compétition,

gagnante du Prix de Royallieu (Gr2) et placée à huit reprises au niveau Groupe,

et une excellente poulinière par la suite. Car elle a frappé fort dès ses

débuts au haras en donnant naissance à Sagamix (Linamix), vainqueur du Prix de

l’Arc de Triomphe (Gr1) 1998 puis à Sage et Jolie (Linamix), gagnante du Prix

de Malleret (Gr2). Le quatrième produit de Saganeca, Sagacity (Highest Honor)

s’était classé troisième de « l’Arc » en 2001, après avoir enlevé le Critérium

de Saint-Cloud (Gr1). Il s’était aussi placé de six Groupes.

 

Sagarian se porte rapidement

aux avant postes tout étant brillant à l’image de Sanaudou qui évolue à ses

côtés, précédant Para Elisa et Calling The Moon. Pour passer devant les

tribunes, Sanaudou se range dans le dos de Sagarian et Calling The Moon se

rapproche pour galoper à trois-quarts de longueur du pensionnaire de Jean-Claude

Rouget. Sagarian toujours un peu tendu, entre dans la ligne d’en face sur un

rythme peu soutenu. Sagarian démarre à quatre cent mètres du but et bien

sollicité par son jockey, il repart nettement dans les cent derniers mètres

pour s’imposer sûrement. Après un bon effort en pleine piste, Para Elisa

obtient le premier accessit terminant devant Sanaudou et Calling The Moon.