Sariska, une nouvelle idole est née

Autres informations / 13.07.2009

Sariska, une nouvelle idole est née

Darley Irish Oaks (Gr1)

Sariska (Pivotal) a remporté

les Irish Oaks (Gr1) comme une championne. Certains doutaient d’elle après sa

victoire à l’arrachée dans les Oaks d’Epsom (Gr1) suivie d’un enquête. Ils ont

dû réviser leur jugement. La grande pensionnaire de Michael Bell a gagné dans

un canter. En doublant ses adversaires, son pilote, Jamie Spencer, a fait un

signe de la main. Les rênes pendantes, il a attendu le dernier moment pour

déboîter sa pouliche et croquer Midday (Oasis Dream) après l’avoir filée, avant

de passer Roses for the Lady (Sadler’s Wells), leader de la course, qui a pris

la 2e place.

« C’était vraiment très, très

impressionnant aujourd’hui, a déclaré Michael Bell. Pour la suite de son

programme, il y a plusieurs courses possibles. Elle pourrait aller sur les

Yorkshire Oaks (Gr1, le 20/08), et le Qatar Prix de l’Arc de Triomphe (Gr1, le

04/10) est une course que j’aimerais gagner. Il faudrait alors que je la

supplémente. Le meeting du Breeders’ Cup [en novembre, à Santa Anita,

Etats-Unis, ndlr] est aussi une option. »

 

SARISKA, UNE NOUVELLE IDOLE…

Mais cette performance pose

tout de même quelques questions car en Angleterre, Sariska avait dû lutter avec

Midday pour l’emporter, et l’invaincue Beauty O’Gwaun (Rainbow Quest) n’a pas

fait sa course en terminant très loin ce dimanche. Cependant, si Sariska n’a pas

l’envergure de Sea the Stars (Cape Cross), elle est bien la meilleure 3ans

britannique actuellement et peut-être même la meilleure d’Europe, seule la suite

de la saison nous en dira davantage. Le match avec Stacelita (Monsun), facile

gagnante du Prix de Diane (Gr1), pourrait bien avoir lieu sur un tout autre terrain,

celui de Longchamp, le premier dimanche d’octobre…

En remportant ces Irish Oaks,

Sariska a enlevé son troisième Groupe et la ligne d’Epsom s’est donc répétée,

avec un verdict encore plus clair. Henry Cecil, entraîneur de Midday, 3e, a

confié à PA Sport : « Le terrain n’était pas tout à fait à sa convenance

[souple], mais la lauréate l’a fait facilement. Si Sariska va sur les Yorkshire

Oaks, nous irons sur les Nassau Stakes (Gr1, 1/08) à Goodwood. » Sariska, une

tenue héritée du côté maternel Sariska est une fille de Pivotal (Polar Falcon),

double gagnant de Groupe sur 1.000m. Ses produits dépassent rarement les

2.000m, c’est pourquoi Sariska est un peu l’exception qui confirme la règle,

bien qu’elle soit physiquement très signée Pivotal. Sa tenue, il faut en fait

la chercher du côté de sa mère, Maycocks Bay (Muhtarram), lauréate de Listed

sur 2.800m. Sa sœur, Gull Wing (In the Wings) est également gagnante de Listed

sur 2.800m. Sa troisième mère, Mountain Lodge (Blakeney), a d’ailleurs enlevé

un gros handicap sur 3.600m puis un Gr1 au Curragh sur 2.800m.