Shemiyla : toutes les raisons de se plaire à vichy

Autres informations / 21.07.2009

Shemiyla : toutes les raisons de se plaire à vichy

 

VICHY, Mardi

Trois inédites affrontent pour leurs premiers pas sept

concurrentes plus expérimentées dans le Prix Louis Cambreleng (F). Un cas peut

être isolé, celui de To Much Fun (Act One) qui n’a couru qu’en haies à ce jour,

restant d’ailleurs tout simplement sur trois succès.

Des candidates avec expérience, il faut s’attarder sur

Shemiyla (Dalakhani). Cette petite-fille de la lauréate du Prix de Diane (Gr1)

Shemaka (Nishapour) vient d’effectuer de bons débuts à Compiègne. Quelque peu

prise de vitesse ce jour-là, elle était revenue sur la fin inquiéter l’animatrice

et lauréate Mary Boleyn (King’s Best). Cette dernière est estimée par son

entourage, soulevant le commentaire suivant de son jockey, Gérald Mossé : «

C’est une énorme pouliche qui bouge bien. Je l’avais galopée le matin et elle

m’avait fait une belle impression. C’est un lot correct. » Un avis favorable

qui rebondit immanquablement sur Shemiyla par le jeu de l’écart réduit à

l’arrivée : encolure. Alain Royer Dupré, qui a en charge cette représentante

Aga Khan, confirmait d’ailleurs : « Elle débute très bien et je ne suis pas

surpris par sa course au vu de ce qu’elle fait le matin. »

 

 

Il reste un autre argument de poids en faveur de Shemiyla :

sa mère, Shemala (Barathea), a remporté son principal titre… à Vichy. C’était

dans le Prix Madame Jean Couturié (L) en 2003.

 

Une fille de Star of Akkar

This Evening (High Chaparral) a une mère encore plus

respectable, en l’occurrence Star of Akkar (Distant Relative). Cette lauréate

de trois Gr3 à 3ans et du premier accessit du Prix de Diane (Gr1) a pour

l’instant fait attendre sa propriétaire dans sa production. Aucun des quatre

premiers foals n’a gagné et This Evening pourrait donc ouvrir le ban. Elle

vient de courir en progrès à La Teste, en prenant la deuxième place derrière

Brouhaha (American Post), qui est devenue 3e de course D depuis à Vichy. This Evening

est présentée par Carole Dufrêche dont on sait le soin qu’elle apporte dans sa

préparation de la Grande Semaine du Galop.

Money Humor (Distorted Humor) tarde à ouvrir son palmarès

après six sorties. En revanche, cette prensionnaire de Jean-Claude Rouget a

fait preuve jusqu’alors d’une vraie régularité et n’a jamais terminé plus loin

que quatrième.

 

Deux “Pantall / Maktoum”

Dans le contingent des trois débutantes, deux sont

présentées par Henri-Alex Pantall pour le compte de Cheik Mohammed Al Maktoum.

Autant dire que les origines sont sérieuses. On se limitera à parler de Retake,

issu du Reset (Zabeel), un jeune étalon de Darley Australie auteur de plusieurs

gagnants de stakes en hémisphère sud. La mère de Reset, Bustling (Danehill),

est titulaire de Listed et a pris la 3e place du Prix de Malleret (Gr2).