Siyouni – orpen shadow, un nouveau match “france – italie”

Autres informations / 26.07.2009

Siyouni – orpen shadow, un nouveau match “france – italie”

MAISONS-LAFFITTE, Dimanche

Prix Robert Papin (Gr2)

Dans le sport, qu’il soit

hippique ou autre, les affrontements entre la France et l’Italie sont toujours

générateurs de passion. Au football, on se souvient de la victoire française en

quart de finale de la Coupe du Monde 1998 ou de la défaite des Bleus face à la

Squadra Azzura en 2006 en finale. Au trot, les matchs Varenne (Waikiki Beach) –

Général du Pommeau (Sébrazac) ont fait les beaux jours des années 2000 à

Vincennes. Une nouvelle version de ces matchs va avoir lieu ce dimanche à

Maisons-Laffitte dans le Prix Robert Papin (Gr2) sur 1.100m. La ? JDG

Rising Star ? Siyouni

(Pivotal) entraîné par Alain

de Royer Dupré sera confronté au protégé de Bruno Grizzetti Orpen Shadow

(Orpen). Tous deux sont invaincus et leurs limites sont inconnues. On

regrettera en revanche l’absence de Radiohead (Johannesburg), vainqueur des

Norfolk Stakes (Gr2) que l’on attendait à Maisons-Laffitte après son

éblouissante victoire à Ascot.

 

Le premier grand examen de

Siyouni

Siyouni est un élève surdoué

et appliqué. Gagnant du Prix des Nouveautés (F) devant Dolled Up (Whipper),

lauréate par la suite du Prix du Bois (Gr3) qui elle aussi présente, Siyouni a

enchainé avec sérieux deux autres victoires. Dans les Prix Blushing Groom (A) et

La Flèche (L), il n’a pas vraiment connu d’inquiétude. Le Prix Robert Papin est

l’occasion pour lui de passer un test supérieur face à des adversaires d’un n i

v e a u relevé. Finie la récréation pour le représentant de Son Altesse Aga

Khan, il va falloir montrer de quoi il est capable. Son e n t r a î n e u r Royer

Dupré a déjà remporté le Prix Robert Papin avec Masarika (Thatch) en 1983. Il

s’agissait de son premier Groupe 1 (label de la course à l’époque). Avec

Siyouni dans ce “Robert Papin” et Cashelgar (Anabaa) dans le Prix Eugène Adam

(Gr2), l’entraîneur cantilien a de quoi passer un après-midi agréable sur les

bords de Seine.

 

 

Orpen Shadow sur les traces

de Lui Rei et Rolly Polly

L’Italie a toujours connu

beaucoup de réussite dans le Prix Robert Papin. En 2000, Rolly Polly

(Mukaddamah) déjà entraînée par Bruno Grizzetti s’imposait sûrement. L’an

dernier, Lui Rei (Reinaldo) faisait mettre un genou à terre à Percolator

(Kheleyf) sous la houlette d’Armando Renzoni. Les représentants péninsulaires ont

pris également plusieurs places. Les dernières statistiques sont donc à

l’avantage de l’italien Orpen Shadow. Les statistiques mais pas les chronos. En

effet, si l’on compare les temps réalisés sur une même distance (1.000m) par

Siyouni et Orpen Shadow, on s’aperçoit que le partenaire de Christophe

Soumillon est plus rapide. Cependant, Orpen Shadow a déjà dépassé les 1.000m

remportant un Gr3 sur 1.200m à Milan dernièrement, alors que le représentant

princier est resté sur le kilomètre rectiligne. Orpen Shadow a aussi démontré

dans le Premio Passi (Gr3) qu’il savait lutter après trois faciles victoires.

Pour sa part, Siyouni n’a pas eu à combattre et cela peut lui être

préjudiciable en fin de parcours. Avec le bénéfice de son expérience, le

poulain de la Scuderia Blueberry Srl pourrait faire vaciller la domination de

Siyouni chez les 2ans de vitesse.