Socioprofessionnels

Autres informations / 20.07.2009

Socioprofessionnels

LE MAGAZINE      

Suite à la volonté de Philippe Augier de créer une chartre

des droits et des devoirs de France Galop, Frédéric Danloux, président de

l’Association des Entraîneurs Propriétaires a tenu à réagir et nous a transmis

ce communiqué que nous publions dans son intégralité.

 

COMMUNIQUÉ

Faisant suite à l’article paru dans Paris-Turf le 15 juillet

dans lequel Monsieur Philippe Augier, membre du conseil d’administration de

France Galop prévoit la mise en place d’une charte obligeant les professionnels

à s’adresser à la presse et à ne pas « aboyer leur haine contre l’institution

», l’Association des Entraîneurs Propriétaires tient à apporter les précisions

suivantes.

1°) En 2008, au cours de la seule réunion organisée par

Monsieur Augier concernant ce sujet, Frédéric Danloux, représentant de

l’Association des Entraîneurs Propriétaires, s’est opposé vivement à la mise en

place de ladite charte et a signalé qu’il le la signerait pas. Il a également

répété cette intention lors du comité de France Galop du 15 décembre 2008.

2°) L’Association des Entraîneurs Propriétaires rappelle que

la France est un pays démocratique où le respect des « droits de l’homme et du

citoyen » ainsi que la liberté d’expression sont érigés en principes

fondamentaux de notre société. Nous nous étonnons qu’un élu (maire de

Deauville), ancien député et par là même garant de ces principes fondamentaux,

puisse espérer mettre en place une soi-disant charte voulant contraindre les

uns à s’exprimer et les autres à se taire. Se peut-il qu’à terme, une

commission décide de ce qui doit être dit ou ce qui doit être tu. Tout cela

étant digne de certaines pratiques des régimes totalitaires dont nous pensions

qu’elles étaient abolies dans notre pays.

3°) L’Association des Entraîneurs Propriétaires est très

choquée de constater que Monsieur Augier puisse considérer les professionnels

comme des chiens « qui aboient leur haine contre l’institution » ; ce manque de

considération pour les professionnels sans lesquels, bien entendu l’institution

ne pourrait fonctionner, est très révélateur de l’état d’esprit qui règne à

France Galop.

4°) L’Association des Entraîneurs Propriétaires tient à

rappeler que France Galop devrait commencer par respecter un certain nombre de

principes contenu dans les droits français et européen. Nous connaissons tous

un exemple flagrant du non respect par France Galop de la présomption

d’innocence et des droits de la défense.

L’Association des Entraîneurs Propriétaires tient à faire

savoir qu’elle s’opposera à la mise en place d’une telle charte et qu’elle

refusera de la signer. Nous entendons pouvoir garder notre liberté d’expression

et notre indépendance.

Le Président, Frédéric Danloux

Association des Entraîneurs Propriétaires – 1, avenue Lesage

78600 Maisons-Laffitte Tél. : 01 39 62 41 20 – Fax : 01 39 62 69 70 – Mob. : 06

12 16 44 14