Starfala, une origine “lagardère” à la conquête de goodwood

Autres informations / 30.07.2009

Starfala, une origine “lagardère” à la conquête de goodwood

GOODWOOD (G.B.), Jeudi

Moët Hennessy Fillie’s Stakes

(Lillie Langtry Stakes, Gr3)

Dernier Groupe de la

troisième journée de Glorious Goodwood, les Fillie’s Stakes (Gr3) ont rassemblé

neuf partantes sur 2.800m. Pas de Françaises au départ, mais une origine de

l’élevage de Jean-Luc Lagardère.

Starfala est en effet une

fille de Farfala (Linamix), troisième du Prix Cléopâtre (Gr3) sous la casaque

grise et rose, avant de prendre part, sans succès, au Prix de Diane (Gr1).

Vendue, elle était passée sous l’entraînement de Paul Cole, l’entraîneur de

Starfala. La deuxième mère de Starfala, Fragrant Hill (Shirley Heights), était

l’un des bijoux de l’élevage Lagardère. Au haras, elle est devenue la mère de

six éléments de Groupe ou de Listed, parmi lesquels Fragrant Mix (Linamix),

vainqueur du Grand Prix de Saint-Cloud (Gr1), Fracassant (Linamix), gagnant du

Prix d’Hédouville (Gr3), et Alpine Rose (Linamix) deuxième du Grand Prix de

Saint-Cloud (Gr1). Troisième des Lancashire Oaks (Gr2), Starfala paraît apte

désormais à monter de catégorie car elle devrait bien vieillir, comme ses

oncles et tantes. Lanfranco Dettori a d’ailleurs choisi de la monter.

 

Suailce… pour la présidente

d’Irlande

Appartenant à Mary McAleese,

présidente de la République d’Irlande, Suailce (Singspiel) reste sur une

quatrième place dans le Curragh Cup (Gr3), où elle n’a pas fait sa course.

Placée sous la responsabilité de Dermot Weld, Suailce n’a jamais conclu plus

loin que quatrième et retrouvera uniquement des femelles. Logiquement, elle

jouera les premiers rôles, associée à Jimmy Fortune.