Tiza s’offre un quatrième groupe dans son autre jardin

Autres informations / 13.07.2009

Tiza s’offre un quatrième groupe dans son autre jardin

MAISONS-LAFFITTE, Dimanche

Prix de Ris-Orangis (Gr3)

 « Tiza (Goldkeeper) a deux hippodromes de

prédilection : Maisons-Laffitte et Deauville » L’analyse d’Alain de Royer Dupré

s’est encore vérifiée. Ce dimanche, son pensionnaire s’est imposé pour la

deuxième fois dans le Prix de RisOrangis (Gr3), enlevant un quatrième Gr3. Ses

deux autres succès au même niveau ont eu pour cadre l’hippodrome de Deauville.

« Nous avons très peu de chevaux d’âge à l’écurie, nous savons donc quand il

faut y aller avec eux, a poursuivi l’entraîneur cantilien. Il est très spécial

à monter et il faut féliciter Dominique Bœuf qui a dû regarder les vidéos des

courses de Tiza, car il a fait ce qu’il fallait. Il pourrait aller à Deauville

mais avec lui, les choses peuvent être différentes d’un jour sur l’autre. Deux

courses sont à sa disposition, les Prix Maurice de Gheest (Gr1), même si c’est

un peu osé sauf si nous l’avons aussi bien qu’aujourd’hui, et de Meautry (Gr3).

Nous verrons en temps voulu. » Attentiste parmi les derniers, dans le dos du

vainqueur du Prix de Saint-Georges (Gr3), Mood Music (Kyllachy), il a été

déboîté à quatre cents mètres du poteau et n’est apparu comme un lauréat que

dans les toutes dernières foulées, venant souffler la victoire à Aiboa (King

Charlemagne) et Delvita (Pinmix). « J’ai senti que j’étais au-dessus du lot

durant tout le parcours », a déclaré Dominique Bœuf. Courageux mais difficile à

utiliser, Tiza compte au total six Groupes à son palmarès, si l’on ajoute ses

victoires en Afrique du Sud. Il fait partie des meilleurs sprinters tricolores.

On se souvient d’ailleurs de la phrase de Christophe Soumillon lorsqu’il

l’avait monté victorieusement dans ce Prix de Ris-Orangis 2007 : « J’ai trouvé

mon sprinter de Groupe. » Le crack jockey ne s’était pas trompé.

Test réussi pour deux

femelles talentueuses

Venue des h a n d i c a p s ,

Delvita avait remporté le Prix Hampton (L), en juin dernier à Chantilly. Ce

dimanche, la pensionnaire de Jean-Vincent Toux a démontré qu’elle avait sa

place dans les Gr3, n’échouant que de peu pour le premier accessit. Lauréate du

Prix Sigy (L), la 3ans Aiboa a réussi son test dans les Groupes ce dimanche et

face à ses aînés ! La protégée de Luis UrbanoGrajales a galopé dans le dos des

animatrices et a offert une magnifique résistance au lauréat bien que

Christophe Soumillon ait perdu sa cravache…

« Aiboa court bien.

Christophe a perdu sa cravache et elle a été un peu malheureuse, nous a

expliqué Luis Urbano Grajales. Elle aurait pu gagner. Elle s’est montrée un peu

allante et elle a mis du temps à trouver le dos de Strike the Deal. C’était un

vrai test face aux chevaux d’âge et elle l’a réussi. On aurait pu être tenté

par le Prix Maurice de Gheest (Gr1), mais il y aura des chevaux de 1.400m voire

1.600m et la distance de 1.300m sera déjà le bout du monde pour elle. Nous

devrions courir le Prix de Meautry (Gr3, 30/08) et en fonction de son résultat,

le Prix de l’Abbaye de Longchamp (Gr1, le 04/10). »