Une baisse mais pas de chute au jour 2

Autres informations / 23.07.2009

Une baisse mais pas de chute au jour 2

JULY YEARLINGS

Mardi 21 juillet 2009

(Lexington, Etats-Unis). L’inquiétude était palpable lundi soir à Lexington dans

l’équipe de Fasig-Tipton. Le chiffre d’affaires avait baissé de 33% sur 2008 et

le prix moyen avait fait tout juste un peu mieux à -23,8 [lire JDG d’hier].

Mardi, au jour 2, les choses sont allées un peu mieux. Soit, la baisse est

encore bien là mais son ampleur a été quelque peu jugulée. Le prix moyen de la

session n’a baissé “que” de 4,3% alors que le chiffre d’affaires a plongé plus

durement, à -22,5%. L’heure des bilans globaux a aussi sonné au terme de cette

vente de deux jours. A -26%, le chiffre d’affaires s’établit dorénavant à moins

de 21M$. On est bien loin des 36,4M$ de 2007, ce qui produit une régression de

presque 43% sur deux ans. Le prix moyen a subi un moindre recul passant tout de

même de 102.941$ en 2007 à 77.716$ en 2009 soit un sévère -24,5%. Les

organisateurs ont pleinement pris conscience de ce bilan. Pour se donner du

baume au cœur, ils se sont surtout accrochés à la bonne tenue du prix moyen du

jour 2 et sa petite baisse de 4,3% sur 2008. Une façon aussi de regarder l’arbre

sans voir la forêt... D’autant plus que l’indicateur du prix moyen n’est pas le

plus significatif et peut être survalorisé par une ou plusieurs très belles

ventes. C’est d’ailleurs ce qui s’est passé, ce mardi, au moment du passage du

#250, dès le début de session. Cette fille de Medaglia d’Oro (El Prado) et

d’une grande famille argentine a attiré les convoitises de Darley. John

Ferguson a ainsi poussé jusqu’à 425.000$ pour l’obtenir. Ce prix, qui est resté

le top du jour et de la vente globale, dépasse sensiblement le score réalisé

par le top 2008, fixé à 375.000$.