Une ouverture sous le signe de darley

Autres informations / 22.07.2009

Une ouverture sous le signe de darley

JULY YEARLINGS

Lundi 20 juillet 2009

(Lexington, Etats-Unis). C’est Darley et son représentant principal en la

matière, John Ferguson, qui ont été les vedettes du jour 1 de la vente de

yearlings sélectionnées de juillet de Fasig-Tipton. Le représentant de Cheik

Mohammed Al Maktoum a obtenu deux des trois principales enchères du jour, dont

le top à 400.000$. Ce top est à mettre au crédit de l’étalon vedette de ce

début de saison autre-Altlantique, Birdstone (Grindstone). Birdstone est le géniteur,

dès sa première production, de Mine That Bird, le lauréat du Kentucky Derby

(Gr1), également deuxième des Preakness Stakes (Gr1) et troisième des Belmont

Stakes (Gr1). Dans cette dernière épreuve, le vainqueur avait pour nom Summer

Bird, un autre fils de Birdstone… John Ferguson expliquait donc aisément les

400.000$ du #228 dont la mère, Slew Smarts (Seattle Slew), n’a pas couru. Cette

Slew Smarts n’a pour l’instant produit qu’un placé de Listed. Elle descend de

la grande Silent Beauty (Creme dela Creme), au palmarès des Kentucky Oaks

(Gr1). « Il était pour nous le poulain de cette vente. Il possède une très

belle présence. Birdstone a produit deux Classiques à sa première génération et

nous devons le prendre très au sérieux ! » Birdstone est un sire de Gainesway

Farm.

Richard O’Gorman, un autre

représentant de Darley, a obtenu le #169 à 350.000$. Ce fils de l’étalon maison

Bernardini (A.P. Indy) possède une mère connue, à la production éprouvée :

Lyphard’s Delta (Lyphard). Cette lauréate des Nassau Stakes (Gr2) a déjà donné

Indy Five Hundred (A.P. Indy), tenante du Breeders’ Cup Handicap (Gr1) et Delta

Princess (A.P. Indy), une multiple gagnante de Gr3. L’acheteur justifiait : «

Nous aimons beaucoup le père et nous trouvons que le poulain est vrai ment dans

le type de son père. »

L’enthousiasme pour

Bernardini s’appuie sur un papier et des performances d’exception. Il est le

fruit du croisement du top étalon A.P. Indy (Seattle Slew) et de la gagnante de

Groupe 1 Cara Rafaela (Quiet American). En courses, il est devenu le meilleur

3ans américain de la fin de saison 2006 grâce à son triptyque Preakness Stakes

(Gr1) / Travers Stakes (Gr1) / Jockey Club Gold Cup (Gr1). Ses premiers

produits sont yearlings.

 

La longue bataille du #147

A 350.000$, une pouliche

s’est invitée à la deuxième place, à égalité avec le fils de Bernardini. Cette

fille du jeune Rock Hard Ten (Kris S) a mobilisé un échange d’enchères de dix

minutes et c’est finalement Dennis Yokum qui l’ob tenait pour Mercedes Stables.

« Elle ressemble vraiment beaucoup à son père. C’est une pouliche très

puissante qui a une bonne longueur. Elle est jolie, grande et très athlétique.

Elle a tout du bon cheval. »