Vichy, carrefour des provinces

Autres informations / 19.07.2009

Vichy, carrefour des provinces

VICHY, Dimanche

Prix Professeur Ebely (D)

La Grande Semaine du Galop à

Vichy présente souvent la particularité de proposer des compétitions dans

lesquelles les partants viennent d’horizons différents. C’est encore le cas

dans le Prix Professeur Ebely (D), où l’on retrouve un cantilien, deux palois,

un testerin, un marseillais et un normand.

André Fabre, qui a réservé

quelques boxes pour la semaine, présentera Mojave Moon (Singspiel), un poulain

remarquablement né. Après une victoire à Maisons-Laffitte dans un maiden peu

relevé, il tentera de monter de catégorie à Vichy. Il est vrai

que cela parait plus

abordable pour le poulain du Cheik Mohammed Al Maktoum à Bellerive que lors de

sa dernière sortie. Il s’aventurait alors sur les 2.400m du Prix de l’Avre (L)

qui, avec le recul, ne s’est pas avéré être un grand cru. Mais un Prix de

l’Avre ne peut être comparé avec une course D à Vichy et sa cinquième place

obtenue en l’occa sion a peu de signification d’autant plus que la course s’est

joué à un rythme bien peu sélectif. Du côté du pedigree, on pointe évidemment

sa mère, Moon Cactus (Kris), la deuxième du Prix de Diane (Gr1) 1990. Au Haras,

elle a produit encore mieux qu’elle en étant à l’origine de Doyen (Sadler’s

Wells) qui a effectué son début de carrière chez André Fabre, obtenant à 3ans,

la quatrième place du Prix de l’Arc de Triomphe (Gr1). Passé ensuite sous les

couleurs “Godolphin”, il a remporté les King George and Queen Elizabeth Stakes

(Gr1). Moon Cactus a aussi produit Moonshell (Sadler’s Wells), gagnante des

Oaks d’Epsom (Gr1) en 1995.

 

Chinese Evergreen et Brouhaha

: deux “Rohaut” aux trajectoires différentes

Deux pouliches venues de

Sers, entraînée par François Rohaut, seront en piste dimanche, Chinese

Evergreen (Dyhim Diamond) et Brouhaha (American Post). Propre sœur du vainqueur

du Prix du Cadran (Gr1) 2008,Bannaby (Dyhim Diamond), Chinese Evergreen avait

commencé sa carrière sur le bon rythme, par deux victoires. Huitième seulement

du Prix Urban Sea (L) sur le parcours particulier du Lion-d’Angers, Chinese

Evergreen est sans doute une bonne pouliche qui ne demande qu’à venir avec le

temps, comme son grand frère. Sa compagne d’écurie Brouhaha n’a pas le même

cursus. Il lui a fallu quatre sorties pour enregistrer sa première victoire,

dans une course “G”. Ce succès signé à La Teste, le 26 juin, l’a montrée sur la

pente ascendante, mais contrairement à Chinese Evergreen, elle tente un grand

bond en avant dans la hiérarchie.

 

Assechic, un an après

Assafair

Assafair (Chargé d’Affaires)

avait enlevé sa « D » lors de la Grande Semaine 2008. Son frère utérin Assechic

(Nombre Premier) va essayer d’en faire de même cette année. Comme Assafair, il

est entraîné par Carole Dufrêche. Même s’il ne semble pas avoir des moyens équivalents

et ne présente pas, au même âge, un palmarès comparable, ce poulain gris a

démontré une certaine régularité sur des parcours bien différents dans le

sud-ouest. De plus, son entraîneur se déplace rarement pour faire de la

figuration et avait vécu une semaine de Vichy 2008 exceptionnelle. Alors…