Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

Ashaaq devient un bon élève

Autres informations / 10.08.2009

Ashaaq devient un bon élève

DEAUVILLE, DIMANCHE

Prix de la Ville de Sauternes (D)

Ashaaq (Anabaa) est un poulain de plus en plus séduisant.

Dans le Prix de la Ville de Sauternes, il a remporté une deuxième victoire

consécutive dans un style réellement plai sant. Entre le poulain qu’il était à

2ans et celui qu’il est devenu à 3ans, il y a un fossé. Il est passé de

“bouillant” à “appliqué”, ce qui laisse augurer un bel avenir pour le pen sionnaire

de Freddy Head qui nous a déclaré : « Ashaaq a été long à venir. Je croyais

qu’il avait de la vitesse mais il tient comme un cric. Désormais, il arrive à

se relaxer et je me demande même si je ne vais pas le rallonger sur la dis tance

classique. » Venu un peu tôt en tête, Ashaaq a contré avec beaucoup d’autorité

les velléités de ses adversaires. Assurément, il peut devenir un stakes

performer.

Très plaisant troisième pour sa rentrée, le puis sant

History Boy (Grand Slam) a fini fort pour prendre le premier accessit.

Jean-Claude Rouget nous a confié : « Il court très bien et je pense le

rallonger sur la distance classique. » La fin de

course du poulain de Joseph Allen lui prête quelques gages

de tenue. A l’image d’Ashaaq, il trouvera sa voie sur 2.400m.

 

Quatre sur quatre (dont Tamayuz) pour Al Ishq

Elevé par Shadwell Estate Co Ltd, Ashaaq est un fils du

regretté Anabaa (Danzig). Sa mère Al Ishq (Nureyev) a été une pouliche honnête,

gagnant sa “E” à Amiens. Quatre de ses cinq produits ont couru et les quatre

ont gagné. Il s’agit de Thamarat (Anabaa), propre sœur d’Ashaaq, lauréate de

“D” et quatrième de Gr3, de Nuqoosh (Machiavellian), gagnante de “F” et

deuxième de Gr3, et bien sûr du cham pion et ?

JDG Rising Star ? Tamayuz

(Nayef), vain queur des Prix Jean Prat (Gr1) et Jacques Le Marois (Gr1). Ashaaq

appartient à la plus grande famille maternelle d’Europe. Sa deuxième mère,

Allez les Trois (Riverman), vainqueur du Prix de Flore (Gr3), est devenue la

mère d’Anabaa Blue (Anabaa), lauréat du Prix du Jockey Club (Gr1).

Sa troisième mère n’est autre que la matrone Allegretta

(Lombard), mère d’Urban Sea (Miswaki) à l’origine d’une pléiade de champions,

et de King’s Best (Kingmambo), excellent étalon et père de King’s Apostle,

vainqueur du Prix Maurice de Gheest (Gr1).

 

Les autres partants dans leur ordre darrivée

:

Véleza (Dalakhani), Place de Moscou (Rock of Gibraltar),

Pretty Tsarevna (Machiavellian Tsar). – Tous couru.

Au début de la ligne d’en face, les positions s’établissent.

Double Handful vient se placer en tête avec Ashaaq, un peu allant, dans son

sillage. Place de Moscou, également un peu allante, vient à leur extérieur,

devant History Boy et Martial Law le long de la corde. Au début de la ligne

droite, Double Handful place un nouveau démarrage et fait un moment illusion.

Mais Ashaaq suit le mouvement et se décale de son sillage à 250m du but, prend

sûrement sa mesure et va s’imposer facilement, en cheval d’avenir. Finalement,

Double Handful craque pour finir et se classe 4e. C’est History Boy, un peu

pris de vitesse au démarrage, qui termine bien et se classe 2e devant Martial

Law, froid et cadencé dans le tournant, mais qui s’est montré coura geux

jusqu’au bout. Quant à la favorite, Veleza, elle s’est montrée un peu brillante

et n’a jamais donné d’espoir à ses preneurs.