Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

Blagueuse, la première gagnante de bright sky

Autres informations / 04.08.2009

Blagueuse, la première gagnante de bright sky

Prix Beachcomber Hotel le

Dinarobin 5* Luxe (Prix Vale, F)

Eté 2001 : Bright Sky

(Wolfhound) s’impose pour sa première course dans le Prix d’Auberville sur

1.400m, à Clairefontaine. Elle deviendra une vraie championne sur la piste,

enlevant les Prix de Diane (Gr1) et de l’Opéra (Gr1). Eté 2009 : sa fille,

Blagueuse (Statue of Liberty), remporte – pour son deuxième parcours – sa

première victoire dans le Prix Vale (F), sur le même hippodrome et le même

tracé. Les deux dernières lauréates de cette épreuve, Homebound et African

Rose, sont toutes deux gagnantes de Groupe !

Blagueuse s’est jouée de ses

adversaires dans les trois cents derniers mètres, passant le poteau avec deux

longueurs d’avance sur Tripone (Vespone). Un écart qui traduit encore mal la

supériorité de Blagueuse. « C’est une pouliche qui ne fait rien le matin, nous

apprend Elie Lellouche, mentor de la pouliche de la famille Wildenstein. C’est

pourquoi j’avais dit à Anthony de la monter proche de la tête. Elle est

néanmoins allante et devrait être mieux en étant cachée. Elle m’a étonnée car

elle a beaucoup “monté” sur sa première course. Il n’y a pas vraiment de

comparaison possible entre Bright Sky et Blagueuse, même si celle-ci est plus

petite. Je ne l’ai pas eue tout de suite à l’entraînement ; Dominique Sepulchre

l’a eue au tout début de sa carrière. »

Visiblement, Blagueuse peut

aller sur le mile dans le courant de l’année. Elle a largement apprécié le

rallongement de la distance par rapport à la course de ses début sur

1.200m (3e).

Performance encourageante de

Tripone

Deuxième d’une “F” pour ses

débuts à La Teste, Tripone (Vespone) ne montait pas de catégorie sur le papier

strict, mais ses adversaires normands étaient d’un autre niveau. Sa troisième

place est donc encourageante. « Elle confirme ses bons débuts, nous a confié

Xavier Thomas-Demeaulte, entraîneur de la pouliche d’Antonio Caro. On ne sait

pas toujours contre qui on tombe dans ce genre de course. Cependant, la

gagnante a l’air d’être bonne. La mienne devrait être revue au cours du

meeting. »

 

La lignée de Bright Moon de nouveau

à l’honneur Elevée par Dayton Investments Ltd, Blagueuse met en lumière la

famille de Bright Moon (Alysheba), deuxième mère de Blagueuse, lauréate du

Grand Prix d’Evry (Gr2) et du Prix de Pomone (Gr2). Une famille déjà remarquée

samedi à Deauville du fait de la victoire d’une fille de Bright Moon, la ? JDG

Rising Star ? Board Meeting (Anabaa) dans le Prix de Psyché

(Gr3). Board Meeting est donc la tante de Blagueuse.

Bright Sky, sa mère, s’est

fait remarquer sur les pistes, mais n’avait pas eu de gagnants jusqu’à ce

lundi, avec trois produits, dont deux en âge de courir. Bright Sky a été amenée

à des étalons différents comme le rapide Fasliyev (Nureyev), le crack Peintre

Célèbre (Nureyev) vainqueur de Gr1 entre 2.000m et 2.400m, et le miler Statue

of Liberty (Storm Cat), père de Blagueuse, deuxième des Sussex Stakes (Gr1) en

2003.