Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

Borderlescott frappe deux fois dans les nunthorpe stakes

Autres informations / 22.08.2009

Borderlescott frappe deux fois dans les nunthorpe stakes

YORK (G.-B.), Vendredi

Coolmore Nunthorpe Stakes

(Gr1)

Ils étaient seize au départ

des Coolmore Nunthorpe Stakes (Gr1), une épreuve clôturant le meeting de York,

permettant aux 2ans et plus de se mesurer sur 1.000m.

Et cette année encore, comme

en 2008 alors que l’épreuve se courait à Newmarket en raison des intempéries

survenues à York, c’est Borderlescott (Compton Place) qui a eu le dernier mot.

Agé de 7ans, le pensionnaire de Robin Bastiman s’est montré le plus dur à la

lutte pour prendre l’ascendant sur le 8ans, Benbaun (Stravinsky), deuxième, et

Radiohead (Johannesburg), le seul 2ans de la course finissant troisième. Le

favori, Kingsgate Native (Mujadil) a dû se contenter de la sixième place. «

C’est un petit cheval génial. Il se donne toujours à fond, a déclaré la fille

et assistante de l’entraîneur du vainqueur, Rebecca Bastiman. C’est simplement

fantastique. » S’agissant du programme à venir, rien n’est encore fixé, mais en

revanche, Brian Meehan, mentor de Benbaun, a déclaré à la presse anglaise que

son pensionnaire disputerait le Prix de l’Abbaye de Longchamp (Gr1, le 04/10).

 

L’histoire du doublé

Il faut remonter à 1981 pour

retrouver un cheval double vainqueur des Nunthorpe Stakes. Il s’agissait de

Sharpo qui s’est imposé en 1981. Avant lui, il y a eu Right Boy qui s’est

illustré en 1958 et 1959. Entre 1949 et 1952, il y a eu seulement deux

vainqueurs : Abernant et Royal Serenade. Linklater s’est imposé en 1942 et 1943

et Highborn II en 1926 et 1927. Le record de victoires dans cette épreuve

revient à Tag End qui s’est imposé entre 1928 et 1930, soit trois années

consécutives. Finalement, le doublé a été réalisé cinq fois et le triplé une

seule fois, mais Borderlescott est le premier cheval des « temps modernes » à

réaliser cette performance.

 

Qui est Robin Bastiman ?

La famille Bastiman est dans

les courses depuis cinquante ans. Robin est basé dans le Yorkshire, il jouait

donc à domicile dans les Nunthorpe Stakes ce vendredi. Il entraîne actuellement

vingt chevaux et Borderlescott est le meilleur d’entre eux. Il est d’ailleurs

son seul gagnant de Gr1, mais il en a remporté deux ! C’est son entraîneur

lui-même qui l’avait acheté lors des ventes de yearlings de Doncaster pour

seulement 13.000 Guinées.

Robin Bastiman avait deux

partants durant l’Ebor meeting : Borderlescott, donc, et Singeur (Chineur) un

2ans qui a terminé quatrième de Listed le 19 août.