Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

De nouveaux vendeurs étrangers à deauville

Autres informations / 14.08.2009

De nouveaux vendeurs étrangers à deauville

Yeomanstown, Gay O’Callaghan

Le haras a été créé en 1981

en Irlande, à Kildare précisément. Mon père, Gay O’Callaghan, dirige le haras

et s’en occupe avec mon frère David et moi-même.

Nous sommes venus en France,

pour ces ventes Arqana, car nous pensons que le marché est un marché très fort

et qu’il y a beaucoup de bons prix. De plus, le catalogue de cette année est

l’un des meilleurs catalogues européens que j’aie pu voir.

Nous avons surtout

sélectionné nos chevaux pour cette vente en fonction de leur pedigree. Nous

avons deux pouliches, l’une par Shamardal [#3] et l’autre par Oratorio [#224].

Nous présentons également trois mâles par Tiger Hill [#97], Green Desert [#192]

et Dalakhani [#205]. Ces pedigrees devraient plaire aux acheteurs français.

Nous sommes très contents de nos chevaux. Ils sont prêts pour vendredi et

samedi.

 

Corduff Stud, James Egan

Le haras a été créé par mes

parents dans les années 1940. J’ai donc naturellement repris la succession.

Nous avons beaucoup déménagé. Actuellement, nous sommes à Kildare.

Je trouve le catalogue

excellent, cette année. C’est le plus fort d’Europe. C’est d’ailleurs pour cela

que nous sommes venus. Le marché est très fort par rapport aux autres marchés

européens, et puis il paraît en bonne santé. Deauville est aussi un endroit

magnifique, enfin, surtout quand il fait beau !

Mes deux pouliches correspondaient

bien au marché français : la mère du lot 48 [Centifolia], une yearling fille de

Pivotal, a été vendue à ces ventes Arqana : et Hurricane Run, le père de ma

deuxième pouliche (lot 226), a été un très bon cheval en France. De plus,

toutes deux ont un joli physique et sont bien préparées pour ces ventes.

 

Grove Stud, Bredan Holland Le

haras a été créé en 2001. Je l’ai fondé moi-même et il se situe à Cork, en

Irlande.

Actuellement, c’est l’un des

marchés les plus forts. C’est aussi un marché très international et nous

pensons que cette année, nous pouvons bien vendre nos yearlings ici, sur la

place de Deauville. De plus nous étions prêts à temps. Le mois d’août nous

convenait parfaitement donc pourquoi ne pas tenter l’aventure dans les premières

ventes européennes de yearlings ? Le catalogue est très bon.

Nous présentons une pouliche

par Tale of the Cat [#110], un poulain par Dalakhani [#3], un étalon qui a

beaucoup de succès en France, et un autre poulain par Invincible Spirit [#113].

Ce sont des pedigrees très appréciés ici et je pense qu’on a fait le bon choix.