Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

Decize…

Autres informations / 30.08.2009

Decize…

LE MAGAZINE

Samedi 29 août 2009 / 3

Jacques Détré, de Royal Ascot

à Decize

Heureux et discret

copropriétaire de Vision d’Etat (Chichicastenango), un sérieux candidat au

prochain Qatar Prix de l’Arc de Triomphe (Gr1), Jacques Détré est un

homme éclectique. De l’obstacle,

sa discipline de cœur, au plat des classiques, l’ophtalmologiste de Limoges semble

partout à son aise. Venu avec sa femme à Decize en… moto, il participait pour

la première fois au concours de Decize. La remise de prix du meilleur 2ans du

concours pour Toride, qu’il détient en copropriété avec Thierry Cyprès, a donné

lieu à des commentaires cocasses. On pouvait entendre ici ou là,

« Eh ! dire qu’il vient de

recevoir un trophée des mains du Prince Charles pour la victoire de Vision

d’Etat à Ascot (dans les Prince of Wales’s Stakes (Gr1), ndlr). Et mainte nant,

c’est à Decize. »

 

 

Le déplacement gagnant de

Nicolas de Lageneste

Après un déjeuner riche en protéines

– la Nièvre et la région sont le fief de la race charolaise – les foals accompagnés

de leurs mères prenaient possession des lieux.

Le concours est devenu alors

plus animé avec un couple d’équidés – la mère et la fille – en action dans

chaque ring. Chez les mâles, un fils de Westerner (Danehill), présenté par le

Haras de Saint-Voir (Nicolas de Lageneste), a obtenu les faveurs du jury dans

la première section. Ce neveu de Hard Rock (Video Rock) et Kitte ou Double

(Agent Bleu) doit être le seul AQPS français de la génération des “V” issu

d’un étalon officiant en

Irlande. La “folie” de son concepteur trouve donc là une première récompense.

Lauréat de la seconde section des foals mâles, un fils de Martaline et Latitude

(Kadalko) possède la

particularité d’être présenté par un Anglais, Joss Hanbury, très actif dans la

Nièvre où il possède un domaine d’élevage. C’est sa première citation au

concours interrégional et l’éleveur / propriétaire, pourtant habitué aux succès

en Grande-Bretagne et en France, montrait une véritable émotion. Les gagnantes

des sec tions des foals pouliches symbolisent une formule ultra classique de

Decize. Vinga (Voix du Nord) et Volidée (Special Kaldoun) sont toutes les deux

issues d’étalons officiant dans la station voisine de Cercy-la-Tour. Et toutes

les deux ont été présentées par la famille Cyprès : Vinga par Jacques et

Volidée par Thierry.

Au jeu du meilleur foal de la

compétition, les honneurs sont finalement revenus au mâle de Westerner du Haras

de Saint-Voir.

 

 

Pouilly fumé, sodas et crêpes

Parfaitement organisé, le

concours de Decize est aussi un moment d’authentique convivialité. Une sorte de

parenthèse dans les vies des professionnels de courses pendant laquelle les

échanges sont plus libres et sin cères, hors de tout sentiment de rivalité ou

jalousie.

Evidemment des lieux jouent un

rôle incontournable dans ce processus. C’est ainsi que le barnum chapeauté de

blanc de Pouilly fumé a connu une belle affluence tout au long de la matinée.

Les verres emplis du pré cieux liquide à la robe paille passaient rapidement de

main en main. Etonnamment, en fin de matinée, quelques téméraires passaient à

la vitesse supérieure et substituaient dans leurs commandes les bouteilles aux

verres. Le signal du déjeuner était annoncé.

L’après-midi changeait la

donne. Le bar aux limonades, sodas et rafraîchissements divers prenait le

relais. Boire un petit coup à l’abri des platanes tricentenaires de Decize est

toujours agréable, surtout lorsque le soleil se montre un compagnon fidèle de

la journée. Les crêpes ont également connu un beau succès.

 

 

 

 

 

Le Jury

Decize 2009, ce sont sept

sections et 110 numéros jugés. Neuf personnes se sont relayées dans les jurys.

Voici les officiants :

Serge Landon, ex Président de

France Galop,

Michel de Gigou, Président

national des éleveurs d’AQPS, Todd Watt, Tattersalls,

Jean-Pierre Aumont, éleveur

(normandie),

Jean Biraben, éleveur

(sud-ouest) et membre du conseil d’administration de France Galop,

Bernard Le Gentil, éleveur

(nord), François Gorioux, Haras nationaux, François Parreau, Haras nationaux,

Dominique Willaume, ancien

directeur du Haras national de Cluny.