Elusive wave, première de la deuxième course

Autres informations / 02.08.2009

Elusive wave, première de la deuxième course

 « C’est la meilleure performance de la carrière

d’Elusive Wave. Elle courait avec les juments d’âge. Elle est battue par une championne

et elle devance nettement Reggane qui est une très bonne pouliche. », nous a expliqué

JeanClaude Rouget, entraîneur d’Elusive Wave. Il peut être fier de sa pensionnaire

qui démontre qu’il ne fallait pas vraiment tenir compte de sa quatrième place des

Coronation Stakes (Gr1). Sa préparation y avait été quelque peu perturbée et, durant

le parcours, elle n’avait pas été à l’aise en raison de son numéro à l’extérieur

et du leader, qui l’avait fait galoper. Christophe Lemaire, son jockey, a ajouté

:

« Elusive Wave a été favorisée

par l’allure sélective et elle a eu une bonne course. Elle est bonne deuxième et

efface sa sortie d’Ascot. Elle confirme qu’elle est la meilleure pouliche de 3ans.

Il faut aussi dire bravo à la lauréate qui est une grande championne. »

Jean-Claude Rouget présentait

également Homebound (Dixie Union), qui termine non placée. La concernant, l’entraîneur

analysait : « Le terrain était trop souple. Ils ont affiché 3,7 au pénétromètre

et c’était un vrai 3,7. »

 

Proviso retrouvée

Encore dernière à quatre cents

mètres du but, Proviso (Dansili) a tracé une fin de parcours sortant de l’ordinaire

pour venir se classer troisième.

Elle efface sa dernière prestation

des Windsor Forest Stakes (Gr2) et montre son vrai visage, celui de la pouliche

qui avait terminé quatrième du Prix de Diane (Gr1), juste derrière Goldikova.

 

 

Une première réussie pour Saphresa

La pensionnaire de Rodolphe Collet,

Saphresa (Sahm) disputait son premier Gr1 et elle s’est bien défendue, prenant une

très convenable quatrième place.

« Elle a bénéficié d’un très bon

parcours et réalise une belle performance, nous a déclaré son entraîneur. La gagnante

est une extraterrestre. Il n’y a rien à dire de plus. Elle fait une superbe performance

et on va voir pour la suite de son programme. Aujourd’hui, nous avions demandé à

rentrer en dernier étant donné ce qui s’était passé la dernière fois [la pouliche

s’était énervée dans les stalles en attendant une concurrente qui tardait à rentrer

dans sa boite, ndlr]. »