éric hoyeau : « quand on aime les chevaux, on aime souvent les bons vins ! »

Autres informations / 06.08.2009

éric hoyeau : « quand on aime les chevaux, on aime souvent les bons vins ! »

LE MAGAZINE

Vendredi 7 août 2009 / 7

Samedi, à 14h, Artcurial Deauville

organise sa traditionnelle vente aux enchères de “Grands Vins et Alcools” à la Grange

– au milieu de l’établissement

des ventes de yearlings. Président d’Arqana, Eric Hoyeau nous parle de ce grand

moment.

 

Jour de Galop. – Éric Hoyeau,

on est plus habitués à vous entendre parler de chevaux…

Éric Hoyeau. – Eh oui ! Je suis

comme beaucoup de gens des courses, j’ai aussi une passion pour les bons vins. Dans

notre milieu, il y a une longue tradition d’épicurisme… Samedi, tous les amoureux

des courses sont les bienvenus à la Grange.

 

Vous leur réserverez un traitement

de faveur ?

Ils seront très très bien reçus.

La proximité entre Arqana et Artcurial Deauville est un avantage pour eux. Quand

un entraîneur ou un propriétaire vient acheter une caisse de vin, une montre ou

un tableau chez Artcurial Deauville, il n’est pas un anonyme. Nous sommes là pour

les accueillir et les conseiller, avec nos experts.

 

Et s’ils ne sont pas disponibles

au moment de la vente ? Il y a des courses, samedi après-midi !

Ce n’est pas un problème car nous

pouvons enregistrer leur ordre. En revanche, je leur recommande de venir voir les

bouteilles vendredi après-midi ou samedi matin, Cour C.

 

Avec 4.800 références, le catalogue

est très fourni. D’où viennent toutes ces bouteilles ?

A 80%, elles sortent de caves

particulières. Souvent, les amateurs achètent plus que ce qu’ils consomment. Donc

à un moment ou à un autre ils réduisent leur stock.

Comme ce sont de grands amateurs,

, il y a de très belles choses.

L’autre cas, ce sont les successions.

Quand un collectionneur , disparaît, sa veuve se sépare souvent de sa cave. Samedi,

précisément, nous avons plusieurs successions ce qui est très bon pour le catalogue,

car ces caves contrer, cela vaut contiennent souvent de vrais trésors.

 

 

Justement, que trouve-t-on dans

le catalogue [télé chargeable en cliquant sur ce lien : http://www.auc tion.fr/FR/vente_vins_alcools/v13280_artcurial_deauville/i

ndex.html ] ?

C’est un catalogue très riche

et varié, avec une traditionnelle dominante bordelaise. Ce qui est amusant, c’est

qu’il y en a pour tous les budgets et pour toutes les stratégies de dégustation.

Par exemple, au début de la vente, il y a des lots panachés qui ont été composés

par nos experts. Ces lots offrent, pour un prix raisonnable, un choix de bouteilles

à déguster dès à présent. Dans une autre catégorie de bouteilles, et une autre perspective

de temps, il y a aussi les magnums de Château Latour 1990… Du “prêt-à boire” et

du vin de longue garde ; de l’abordable et de l’exceptionnel : chacun va pouvoir

se faire plaisir.

 

Par rapport à d’autres biens meubles,

comme les tableaux ou les bijoux, quelles garanties peut-on avoir avec le vin –

qui est par nature fragile ?

Artcurial Deauville vend 15.000

à 20.000 bouteilles par an. C’est un très gros volume qui nous permet de mettre

un maximum de compétence au service de nos clients. Notre département vins est très

actif et ultra spécialisé. Et nos experts, qui ont vu toutes les bouteilles avant

la vente, sont, parmi les meilleurs du marché. Quand on aime le vin, discuter avec

eux est un régal. . Venez les rencontrer cela vaut vraiment le coup.