Hearts of fire met le feu

Autres informations / 16.08.2009

Hearts of fire met le feu

DEAUVILLE, DIMANCHE

Prix François Boutin (L)

Une fois le poteau du Prix François Boutin

(L) franchi en tête par Hearts of Fire (Firebreak), une

grande animation s’empare des escaliers menant aux loges. L’entourage de ce

petit champion lance des « yes ! » à n’en plus pouvoir et se congratule

mutuellement. Qui sont-ils ? Ils font partie du Pat Eddery Racing, une

association de propriétaires créée par le célèbre ancien top-jockey. Ils

n’étaient que cinq, dimanche, sur les douze membres de leur club. Parmi eux,

Sheila Parker, qui disait : « Être ici aux courses à Deauville et gagner, c’est

vraiment incroyable. Nous avons beaucoup de chance avec Pat Eddery Racing,

puisque nous avons déjà couru à Royal Ascot.

Hearts of Fire nous apporte beaucoup de satisfaction. Il a

gagné pour ses débuts et, ici, il courait pour la première fois sur 1.400m. »

Hearts of Fire est un stakhanoviste, qui compte déjà cinq

sorties au compteur. Mais il ne va pas en rester là, comme l’expliquait son

entraîneur, Pat Eddery : « Il va aller courir un Gr3 à Baden-Baden, dans 10

jours. Il n’a que 2ans et nous ne voulons pas l’abîmer. Je pense que 1.400m est

sa meilleure distance, il peut y exprimer sa pointe de vitesse impressionnante.

C’est un cheval que j’estime beaucoup et il pourrait être revu en France. »,

peut-être dans le Prix de la Rochette (Gr3).

 

Les anglais ont eu totalement la main sur cette Listed,

puisqu’ils prennent les trois premières places ; derrière l’impressionnant

Hearts of Fire, qui a laissé sur place ses rivaux, les animateurs Cadley Road

(Elusive City) et Walkingonthemoon (Footstepinthesand) prennent les accessits.

Le premier français est une française, Beta Leo (A. P. Indy), qui a été montée

cette fois à l’arrière-garde. La concernant, Alan Cooper nous disait : « Elle

court en progression sur sa dernière course et réalise une bonne sortie. » En

effet, la dernière fois, dans une “B” sur 1.200m, Beta Leo avait été devant et

avait demandé à souffler quand les attaques s’étaient faites pressantes.

 

Un premier Stake pour Firebreak

Firebreak était un top 2ans, qui remporta le Prix de Cabourg

(Gr3) à Deauville puis les Mill Reaf Stakes (Gr2). Il est également gagnant de

Groupes à 3, 4 et 5ans. Ses premiers produits ont 2ans et Hearts of Fire est

son premier gagnant de Listed.

Le côté maternel d’Hearts of Fire fait ressortir une lignée

Abdullah, celle de Chain Fern (Blushing Groom), mère de la stake-performer

Spanish Fern (El Gran Senor).