Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

Ideal world à la conquete de son premier groupe

Autres informations / 30.08.2009

Ideal world à la conquete de son premier groupe

DEAUVILLE, Dimanche

 

 

Lucien Barrière Grand Prix de

Deauville (Gr2

La chose la plus frappante

dans les performances d’Ideal World (Kingmambo) est qu’il n’a pas encore

remporté de course de Groupe. Dimanche, le Lucien Barrière Grand Prix de

Deauville (Gr2) lui tend les bras. Deuxième du Prix Niel (Gr2) 2008 derrière

Vision d’Etat (Chichicastenango), il vient de faire sien le Prix de Reux (L), à

l’issue d’un dérou lement de course défavorable. Le fait qu’il n’y ait que six

partants ne le dérangera pas. La classe qu’il faut pour déjouer les pièges

d’une course sans train, il l’a. Son pedi gree est à l’image de son talent sur

la piste. Il est issu d’une des plus belles familles de Khalid Abdullah,

puisque petit fils d’Hasili (Kahyasi) mère de six chevaux de Groupe, et fils de

la championne Banks Hill (Danehill), triple lauréate de Gr1. A l’image de son

oncle, Champs Elysées (Danehill), double vainqueur de Gr1 sur la distance classique,

il réalise ses meilleures sorties sur 2.400m. Au départ du GP de Deauville, il

est le seul cheval engagé dans l’Arc. Il pourrait suivre la voie de Getaway

(Monsun), der nier lauréat du Grand Prix, entraîné par André Fabre, à avoir

pris part à l’Arc.

 

Pouvoir Absolu, sur la foi de

sa deuxième place dans le Prix de Reux

Le Prix de Reux est la course

préparatoire au Grand Prix deauvillais. Enlevée par Ideal World, elle a vu le

pensionnaire d’Elie Lellouche Pouvoir Absolu (Sadler’s Wells) finir deuxième.

Mais il rendait un kilo et demi au représentant de Khalid Abdullah et avait fourni

une fin de course séduisante. Il n’a vogué jusqu’à maintenant que dans les

Listeds, gagnant le Prix René Bedel (L). Il tentera pour la première fois sa

chance dans un Groupe.

 

Jukebox Jury, le seul 3ans en

piste

Entraîné par Mark Johnston,

Jukebox Jury (Montjeu) sera à la fois le seul 3ans et le seul étranger au

départ. Il ne portera que 53,5 kilos et recevra cinq kilos de ses adversaires.

Vainqueur des Royal Lodge Stakes (Gr2) à 2ans et lauréat de Gr3 cette année, il

ne répète pas sa valeur à chacune de ses sorties. De plus, son seul essai sur

plus de 2.100m ne s’est pas révélé réellement concluant. Mais la réussite des

3ans dans cette course est intéressante. Depuis 1999, ils sont trois à s’être

imposés dans le Grand Prix deauvillais, Policy Maker (Sadler’s Wells), Cherry

Mix (Linamix) et Irish Wells (Poliglote).

 

 

HISTOIRE DE LA COURSE

Le Grand Prix de Deauville a

été créé en 1866. Il por tait le nom de Coupe de Deauville puis a pris son

appellation définitive en 1871.

Depuis 1990, il se court sur

2.500m. Il s’est couru sur 2.700m de 1973 à 1989.

Depuis l’après-guerre, un

italien s’est imposé en 1961 (Molvedo, alors âgé de 3 ans – vainqueur ensuite

de l’Arc).

Neuf victoires anglaises,

dont cinq à l’actif de Paul Cole. Huit victoires pour André Fabre (le record).

Aucun concurrent entraîné en

Angleterre âgé de 3 ans (comme Jukebox Jury) ne s’est imposé.

Temps record de l’épreuve :

2’40”50 (2000)

Temps record du parcours :

2’36”60 (Campero, Prix de Reux 1977)

Les 3 ans à s’être imposés :

25 au total depuis l’après guerre : le dernier est Irish Wells en 2006

Voici les vainqueurs du Grand

Prix après-guerre qui ont pris part à l’arrivée de l’Arc la même année :

Alizier (2e en 1950), Molvedo (vainqueur en 1961), Lionel (3e en 1966), Swain

(3e en 1995), Cherry Mix (2e en 2004).