Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

La très belle opportunité d’alpine rose

Autres informations / 23.08.2009

La très belle opportunité d’alpine rose

DEAUVILLE, Dimanche

Darley Prix Jean Romanet

(Gr1)

Promu au rang de Gr1 cette

année, le Darley Prix Jean Romanet offre une oppor tunité de plus pour les

juments d’âge d’épingler une épreuve de haut niveau à leurs palmarès, dans un

programme il est vrai déjà fourni.

Achetée en vue d’une carrière

de poulinière, Alpine Rose (Linamix) trouve en cette épreuve une opportunité

rêvée de décrocher son titre de gagnante de Gr1. Paré de la casaque Aga Khan,

Alpine Rose a débuté

sa carrière sous

l’entraînement de Jean-Claude Rouget. Issue d’une souche Lagardère, Alpine Rose

est remarqua blement née, étant une sœur de quatre gagnants de courses

principales. Acquise conjointement par l’écurie des Monceaux, l’écurie Skymarc

Farm et Mme Paul de Moussac lors des ventes d’élevage de décembre, Alpine Rose

est restée à l’entraînement cette année en vue d’enrichir son palmarès de

lettres capitales, elle qui n’était que placée de Gr3. Gagnante du Prix Corrida

(Gr2) et placée du Grand Prix de Saint-Cloud (Gr1), Alpine Rose a rempli son

contrat en ce début d’année et pourrait par le biais d’un succès dans cette

épreuve s’ouvrir une voie royale au haras. De plus, un leader lui sera adjoint

pour s’assurer du train sélectif de l’épreuve.

 

La belle série de Synergy

Synergy (Victory Note) est

une pouliche sur le montante.

Placée de Listed lors de son

premier déplacement sur le sol Français à l’automne, Synergy réalise un début

d’année parfait en France, signant trois succès. Le dernier, qui était au

niveau Listed a été acquis avec un certain style et son entourage l’aligne au

départ de ce Gr1 avec de légitimes ambitions.

 

Les filles du « Rothschild »

Dauphine d’Alpine Rose dans

le Prix Corrida, Danse Grecque (Hold That Tiger) vient d’affronter les

meilleures pouliches d’âge sur le mile du Prix Rothschild (Gr1). Mais l’essai

ne s’est pas révélé concluant. De retour sur une dis tance qui lui convient

parfaitement, les 2.000m, elle sera une sérieuse rivale ce dimanche ayant déjà

prouvé qu’elle avait la pointure pour rivaliser avec un tel lot.

Gagnante du Prix de l’Opéra

(Gr1), Lady Marian (Nayef) est passé depuis ce suc-

cès sous la bannière

Godolphin. Inexistante lors de sa sortie à Dubai, la fille de Nayef vient de

courir discrètement dans le Prix Rothschild. De retour sur la distance sur

laquelle elle a acquis ses meilleurs titres, elle cher-