Les poulains du “tancarville” en vedette

Autres informations / 19.08.2009

Les poulains du “tancarville” en vedette

CLAIREFONTAINE-DEAUVILLE, Jeudi

 

Grand Prix Bourdin and Co

(Prix d’Auberville, F)

Le Prix de Tancarville est

une des premières bonnes courses réservées aux inédits. C’est pourquoi il

faudra suivre trois poulains qui ont participé à cette course, ce vendredi,

dans le Grand Prix Bourdin and Co (Prix d’Auberville).

Frère de Le Havre (Noverre) –

vainqueur du Prix du Jockey Club (Gr1) et dernier lauréat de ce Prix

d’Auberville –, Rainfall Shadow (Night Shift) va tenter d’imiter son frère.

Mais pour cela, le pensionnaire de Jean-Claude Rouget devra accuser de nets

progrès. Il s’est limité à la septième place dans le “Tancarville”, sur une

distance de 1.200m qui a paru un peu courte pour lui. Et comme le disait son

entraîneur récemment, la première course ne compte pas vraiment, c’est la

deuxième qui est importante.

 

Foreteller (Dansili) est un

poulain qui possède une grosse marge de progression. Il a réalisé une bonne

course dans le “Tancarville”, terminant quatrième. Le pensionnaire de David

Smaga est né pour réussir. Sa mère, Prophecy (Warning), a remporté les Cheveley

Park Stakes (Gr1) et a accompli ses faits de gloire à 2ans. Elle est devenue la

mère de Modern Look (Zamindar), lauréate du Prix Miesque (Gr3) puis du Prix de

Sandringham (Gr2) à 3ans. Chose amusante, Modern Look avait également débuté

par une quatrième place.

Portant un nom ressemblant à

celui du deuxième du Prix de l’Arc de Triomphe (Gr1) 2003, Mubtaker (Silver

Hawk), et appartenant également au Cheikh Hamdan Al Maktoum, Muhtaker (Medicean)

a complètement raté ses premiers pas sur la ligne droite deauvillaise (10e) et

doit avant tout comprendre ce qu’on lui demande. Le tracé avec tournant devrait

lui permettre de mieux respirer et de fournir sa vraie valeur. Sa mère, Kalindi

(Efisio), a couru en Angleterre où elle est gagnante de Listed.