Les rois d’espagne ont rendez-vous à san sebastian

Autres informations / 14.08.2009

Les rois d’espagne ont rendez-vous à san sebastian

SAN SEBASTIAN (ESP), Samedi

Copa de Oro de San Sebastian

(L) – 8e étape du Défi du Galop

La Copa de Oro (L) est la

plus belle course espagnole de l’année. Le plateau de l’édition 2009 est

superbe, avec un vainqueur de Gr1 (Bannaby) et deux placés de Groupes (Faramir

et Young Tiger) qui sont, chacun à leur manière, les souverains des pistes

hispaniques, sur lesquelles ils comptent à eux trois seize succès.

Les deux représentants de la

Cuadra Miranda et de Mauricio Delchez Sanchez, Bannaby (Dyhim Diamond) et

Faramir (Celtic Swing), ont un profil similaire. Tous deux ont enlevé le Grand

Prix de Madrid – respectivement en 2008 et en 2009. Bannaby a ensuite gagné le

Prix du Cadran (Gr1) sur 4.000m. Cette année, il a fini troisième du Prix

Vicomtesse Vigier (Gr2) et sa sortie dans le Prix Maurice de Nieuil (Gr2), où

il a été rapidement battu, doit être oubliée. Sur sa meilleure valeur, il doit

conserver son titre.

Faramir a lui aussi été

remarqué en France, sur le circuit des meilleurs stayers, en finissant

troisième du Prix de Barbeville (Gr3). Il compte six victoires en Espagne, où

il a tout remporté, hormis la Copa de Oro. Comme Bannaby, il connait San

Sebastian et il est maniable. Il doit se révéler au plus haut niveau à

l’automne, à l’instar de son compagnon de couleurs. Mais pour cela, une

victoire à San Sebastian est impérative.

 

Bien qu’entraîné en France

par François Rohaut, Young Tiger (Tiger Hill) est une terreur en Espagne. Il

est d’ailleurs invaincu à Madrid en quatre courses. Capable de suivre n’importe

quel train, Young Tiger, deux fois placé de Groupe dans sa jeunesse, est un

cheval de classe. Il aurait pu avoir une tout autre carrière sans des ennuis de

jambes. Une victoire le propulserait en tête du Défi du Galop, puisqu’il compte

une victoire et deux places dans les précédentes étapes. Point d’interrogation

au sujet de sa candidature, il ne connaît pas la piste spéciale avec des tournants

secs de l’hippodrome de Lasarte.