Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

Schiaparelli, un bon galop en vue du prix foy

Autres informations / 24.08.2009

Schiaparelli, un bon galop en vue du prix foy

Darley Prix Kergorlay (Gr2)

« Nous avons engagé Schiaparelli (Monsun) dans le Prix

Kergorlay (Gr2) pour lui donner une course facile », ont déclaré Simon Crisford

et Saeed bin Suroor, respectivement racing manager et entraîneur de Godolphin,

propriétaire du solide alezan. Mission accomplie. En descendant de cheval,

Lanfranco Dettori lance : « Il peut courir la semaine prochaine ! » Face à deux

adversaires, Schiaparelli n’a pas souffert. Il a pris le train à son compte

pour mener une course régulière. Le temps de la course est là pour en témoigner

: 3’09’’90. Mojave Moon (Singspiel) s’est placé dans son sillage et Candy Gift

(Candy Stripes) a pris la position de lanterne rouge. A six cents mètres du

but, Lanfranco Dettori a décidé d’accé-

lérer. Schiaparelli a alors effectué un bon travail,

ralliant le poteau « arrêté » par son jockey. « Nous allons voir comment

Schiaparelli va récupérer, poursuit Simon Crisford. Cependant, il a eu une

course facile. Deux options se présentent, le Grand Prix de Baden-Baden (Gr1,

le 06/09) et le Prix Foy (Gr2, le 13/09) duquel il avait fini deuxième l’an

dernier. Le Gr1 allemand est un peu trop rapproché. Il est meilleur néanmoins

en terrain plus souple. Le Prix du Cadran (Gr1, le 04/10) arrive plus tard et

nous attendrons le Prix Foy pour nous prononcer sur son éventuelle candidature.

» Pour Frankie Dettori, Schiaparelli a les moyens de devenir un stayer de haut

niveau : « C’est un bon cheval comme on a pu le voir dans le Prix Foy (Gr2)

2008. Je pense qu’il est capable de gagner un Gr1 sur les longues distances.

Oui, je pense qu’il peut gagner le Prix du Cadran (Gr1). Car en plus, c’est un

cheval de terrain lourd. » Comme beaucoup de chevaux allemands, Schiaparelli

est dur et se révèle à son aise sur les distances comprises entre 2.400m et

3.200m.

Candy Gift poursuit son chemin sur les longues distances

Troisième derrière Mojave Moon, Candy Gift aurait préféré

une course avec plus de partants pour pouvoir utiliser efficacement sa pointe

de vitesse. Son entraîneur Tony Clout nous a confié : « Il ne court pas si mal.

Il s’agissait de sa première sortie avec des fers collés et il faut souvent une

à deux sorties pour s’y habituer car cela modifie les aplombs. Il n’avait pas

son action habituelle, notamment dans le dernier tournant. Je pense qu’il a

besoin de terrain plus souple. Il devrait participer au Prix Gladiateur (Gr3,

le 13/09) et continuer sur les longues distances. »

Schiaparelli, un des joyaux de l’élevage « Karlshof »

Elevé par le Gestüt Karlshof, Schiaparelli est un fils de

Monsun (Konigsstühl), top-étalon en Allemagne. Mère de Schiaparelli, Sacarina (Old

Vic), a été présentée à six reprises à Monsun. Elle a eu Samum (Monsun), propre

frère de Schiaparelli et gagnant du Deutsches Derby (Gr1) et du Grosser Preis

von Baden. Propre sœur des deux précités, Salve Regina a remporté un Gr1 à

Mulheim, avant de prendre quatre deuxièmes places consécutives à ce niveau.

Sola Gratia (Monsun) est le septième produit de Sacarina. Elle a été présentée

par le Haras d’Etreham aux dernières ventes Arqana, où elle a été rachetée

520.000€.