Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

Skins game, c’est du lourd

Autres informations / 29.08.2009

Skins game, c’est du lourd

DEAUVILLE, Vendredi

Prix des Chaumières (B)

Favori du Prix des Chaumières

(B), Skins Game (Diktat) n’a pas déçu, s’imposant de bout en bout pour ses premiers

pas en ligne droite. Pourtant, on pouvait être inquiet, car Skins Game

n’évoluait pas sur sa surface de prédilection, le terrain lourd. Mais il a

compensé par sa classe et n’a jamais été inquiété pour finir. « C’est un cheval

que nous estimons, déclarait Gilles Forien, en charge des effectifs de la

marquise de Moratalla. Nous pensons qu’il peut gagner un Groupe en terrain

lourd et qu’il lui est encore possible de progresser. Je vous conseille de le

suivre ! » Jean-Claude Rouget, entraîneur de Skins Game, abondait dans son

sens, expliquant à l’entourage de Boplicity (Muhtathir), deuxième : « Skins

Game va aussi vite dans le terrain défoncé. » On attend donc de voir à l’œuvre

Skins Game à plus haut niveau, à l’automne, sur des pistes assouplies.

 

Le petit exploit de Boplicity

Seul concurrent du lot à

n’avoir pas couru à 2ans, Boplicity se classe tout de même deuxième. C’est un

mini-exploit, car on sait que l’expérience compte beaucoup dans ces courses en

ligne droite et Boplicity n’en avait que peu, ayant couru seulement deux fois.

Son entraîneur, Xavier Nakkachdji, était très satisfait de la course de son

protégé et nous expliquait : « C’est un poulain qui est arrivé tard à

l’entraînement. Il est très fort et possède beaucoup de phy sique. Il a débuté

de belle manière à Chantilly, puis a confirmé en s’imposant à Clairefontaine. Il

n’avait pas beaucoup d’engagements à sa disposition, c’est pourquoi j’ai choisi

de le courir ici. Il a été un peu pris de vitesse et, sans retirer de mérite au

gagnant, qui est très bon, l’écart qu’on avait avec lui au moment du démarrage

se retrouve à la fin. Boplicity court très bien. » Certainement pas arrivé

encore à ses limites, Boplicity devrait faire un bon 4ans.

 

Skins Game, un frère d’Epatha

Élevé par les époux Davis,

Skins Game est un fils de Mouriyana (Akarad), une “Aga Khan” ayant débuté victo

rieusement à 2ans dans une “B”, sans confirmer à 3ans. Moins décevante au

haras, elle a produit Epatha, (Highest Honor) qui défendait, comme Skins Game,

la casaque de la marquise de Moratalla et était également entraînée par

Jean-Claude Rouget. Elle a remporté sa Listed à Toulouse, le Prix Occitanie (L)

Les autres partants dans leur

ordre d’arrivée :

Savono (Big Shuffle), Roi des

Sables (Marchand de Sable). Tous couru.

Favori, Skins Game prend ses

responsabilités et s’installe "tête et corde". Dans son sillage vient

Savono, très brillant, avec Roi des Sables à son extérieur. Polarix vient

ensuite avec Boplicity, lui même devant Sail of Gold, également brillant, et

Randonneur qui ferme la

marche. À 700m du poteau, Stéphane Pasquier décide de se rapprocher, à

l’extérieur, et lance Sail of Gold. Malgré son courage, Sail of Gold va craquer

dans les 200 derniers mètres et se classera 3e. Skins Game reste tranquillement

en tête et, sous les attaques, il repart pour s’imposer avec une grande

aisance. Un peu pris de vitesse au démarrage, Boplicity termine bien et, sans

pouvoir remonter le lauréat, il termine dans une bonne action, à la 2e place.