Tom dascombe devient l’entrâineur particulier de michael owen

Autres informations / 05.08.2009

Tom dascombe devient l’entrâineur particulier de michael owen

Basé à Lambourn (Berkshire), Tom Dascombe va rejoindre le

nord de l’Angleterre pour devenir l’en- traîneur particulier du célèbre

footballeur de Manchester United, Michael Owen. Ce dernier, qui n’a jamais

caché être fan des couses hippiques, s’est créé sa propre écurie, Manor House

Stable, dans le Cheshire. Il la détient à moitié avec Andrew Black, fondateur

de Betfair, qui a déclaré : « Nous avons commencé modestement, mais nous avons

agrandi nos installations en investissant dans de nouveaux bâtiments. Avoir

désormais un entraîneur attitré du calibre de Tom Dascombe nous donne la chance

d’augmenter notre niveau. » Tom Dascombe a déclaré pour sa part : « C’est un

défi important. À trois, nous formons une association et nous travaillerons

pour cette association. » Tom Dascombe est connu notamment pour très bien

réussir avec les 2ans. Il entraînait l’an dernier Classic Blade (Daggers Dawn),

qui est gagnant de Gr2 en Angleterre et qui avait pris part au Darley Prix

Morny (Gr1).

 

John Oxx, entraîneur de Sea The Stars (Cape Cross), espère

du bon terrain pour le prochain objectif de son champion : les Juddmonte

International Stakes (Gr1, le 18/08). L’échéance approche et tout le microcosme

des courses a hâte de le voir s’ex- primer à nouveau en piste. Mais les plans

pourraient changer si la météo n’était pas avec eux.

« Tout dépend du terrain, a déclaré John Oxx. En tous cas,

il est en bonne forme en ce moment. Mais si le temps changeait radicalement la

piste, les Queen Elizabeth II Stakes (Gr1, le 26/09) à Ascot pourraient être

une autre option. Sinon, nous avons aussi les Irish Champion Stakes à

Leopardstown (Gr1, le 05/09), le [Qatar] Prix de l’Arc de Triomphe (Gr1, le

04/10), les Champion Stakes (Gr1, le 17/10) de Newmarket et le Breeders’ Cup

(Gr1, le 07/11). Je laisse toutes les options ouvertes, parce que les dis-

tances ne semble pas être un problème pour lui. Nous sommes seulement à la

moitié de la saison et s’il est considéré actuelle- ment comme l’un des plus

grands, les choses doivent bien se dérouler pour le reste de l’année. »