Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

Topclas touche enfin au but

Autres informations / 30.08.2009

Topclas touche enfin au but

CLAIREFONTAINE, Samedi

Grand Prix de

Clairefontaine-Denis Weibel (L)

Le Grand Prix de

Clairefontaine (L) a perdu une partie de sa saveur avant l’épreuve. Beheshtam (Peintre

Célèbre), qui s’annonçait comme le favori, a été déclaré forfait de même

qu’Aizavoski (Monsun). La raison ? Le terrain n’était pas à la convenance de

leurs mentors. « Mon représentant à Clairefontaine m’a dit que le terrain était

ferme, a déclaré Alain de Royer Dupré à nos confrères du Racing Post. A cette

période de la saison, le terrain est fatigué. Behehstam devrait aller

maintenant sur le Prix Niel (Gr2, 13/09). Il a très bien travaillé à la maison.

»

Alors que l’on pensait que la

course était décapitée, nous avons au contraire assisté à la belle victoire

d’un poulain talentueux, Topclas (Kutub). Après sept essais au niveau Groupe ou

Listeds, il a enfin démontré qu’il était « un très bon poulain », comme le

disait, après l’arrivée, son mentor Philippe Demercastel. Venu au centre de la

piste, alors que son principal rival Cirrus des Aigles (Even Top) évoluait

contre la lice extérieure, Topclas a produit une longue accélération pour

prendre le meilleur dans les cent derniers mètres. Il a montré de quoi était

capable un poulain au profil classique dans une course principale. « Je n’avais

pas d’autres engagements à Deauville que ce Grand Prix, nous a déclaré Philippe

Demercastel. Il avait toussé après le Prix

du Jockey-Club (Gr1, 9e).

C’est évident qu’il s’agit d’un tout

bon cheval. Nous allons

essayer de lui faire gagner un Gr3 même s’il est engagé dans le classique de

Longchamp (Qatar Prix de l’Arc de Triomphe, Gr1, ndlr). » Le poulain a

également plu à son jockey Stéphane Pasquier qui a com menté : « Lors de son

dernier galop, j’ai trouvé qu’il manquait de condition. C’est pourquoi j’ai

préféré le monter à l’arrière-garde d’autant qu’il débutait sur la distance

classique. Il a gagné sûrement. »

 

Topclas remet à l’honneur les

couleurs Debeusscher

Topclas a fait briller

l’élevage et les couleurs de Michel Debeusscher, propriétaire de longue date

chez Philippe Demercastel. Ce tandem s’était distingué il y a plus de dix ans

avec les multiples places dans les Groupes de l’oncle de Topclas, Le Destin

(Zayyani). Un cheval qui ressemble d’ailleurs à Topclass par son profil,

puisqu’il se défendait honorablement, aussi bien dans les Gr1 que les Gr2 ou 3.

 

 

 

Cirrus des Aigles échoue de

peu dans sa quête d’une deuxième Listed

Vainqueur de sa première

Listed dans le Grand Prix du Lion d’Angers (L) après cinq accessits, Cirrus des

Aigles a bien failli signer un deuxième succès dans une course princi pale.

Cela s’est joué à une courte tête. « La distance était peut-être un poil trop

longue d’autant qu’ils ont viré au large, nous a confié Jean-Jacques Poincelet,

représentant de Corine Barande-Barbe, entraîneur du poulain. Il tient 2.400m

mais là, ils ont peut-être fait 2.500 ou 2.600m. Il est néanmoins battu par un

bon cheval. » Troisième du Prix du Lys (Gr3), Almail (Swain) s’est classé à

nouveau troi sième, sans faire vraiment illusion pour la victoire. >>