Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

Topclas, un premier gagnant de stakes en france pour kutub

Autres informations / 30.08.2009

Topclas, un premier gagnant de stakes en france pour kutub

Grand Prix de

Clairefontaine-Denis Weibel (L)

Elevé par Michel Debeusscher,

Topclas est un fils de Kutub (In The Wings), quadruple lauréat de Gr1 pour

l’Ecurie Godolphin. Jusqu’à samedi, Kutub comptait une placée de Groupe en

France, Terre du Vent, deuxième du Prix de Malleret (Gr2), mais aucun lauréat

de stakes. Topclas est donc devenu son premier stakes winner dans l’Hexagone.

Mère de Topclas, Noble Présence (Fasliyev) a couru vingt fois, remportant une

course. Topclas est son premier lau réat. Suivent une 2ans par Muhtathir

(Elmaanul) nommée Lumière du Cœur, qui est entraînée par Philippe Demercastel,

et Destin Blue (Anabaa Blue) un yearling mâle.

Topclas est aussi le neveu de

Plaisir des Yeux

(Funambule), troisième du

Prix Marcel Boussac (Gr1).

 

Les autres partants dans leur

ordre d’arrivée : Balaythous (Bahhare), Quamun (Monsun).

Non partant : Aizavoski

(Monsun), Beheshtam (Peintre Célèbre).

Profitant de son numéro 2

dans les stalles, Almail vient rapidement prendre la tête, devant l’allemand et

favori Quamun. Cirrus des Aigles vient à l’extérieur de l’anima teur, tandis

que Makt se voit contraint de progresser en troisième épaisseur pour se

rapprocher, avant de pouvoir trouver le sillage de Cirrus des Aigles au milieu

de la ligne d’en face. Les positions ne varient pas et, pour aborder la ligne

droite, ils sont trois de front avec Cirrus des Aigles, venu prendre le rail

extérieur, Almail et Makt, déjà cadencé. Longtemps dernier durant le parcours, Topclas

se rapproche et vient plutôt en pleine piste. Poursuivant bien son effort, il

va réussir à s’imposer, réalisant quelque chose sortant de l’ordinaire,

puisqu’il est venu à l’intérieur des autres concurrents. Courageux jusqu’au

bout, Cirrus des Aigles conserve la 2e place, tout en faisant un mini écart au

poteau, face à Almail et Makt, qui ont longtemps bataillé pour la victoire. Il

n’a jamais été question de Quamun dans la phase finale et Martial Law s’est une

nouvelle fois montré très froid.