Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

Un « kergorlay » très intimiste

Autres informations / 23.08.2009

Un « kergorlay » très intimiste

DEAUVILLE, Dimanche

Darley Prix Kergorlay (Gr2)

Le Prix Kergorlay (Gr2) est

l’avant dernière étape avant le Prix du Cadran (Gr1, le 04/10). Et seulement

trois candidats ont répondu à l’appel, après le forfait de Blue Bresil

(Smadoun), victime d’une boiterie de l’antérieur gauche. Un si faible nombre de

partants dans cette épreuve n’avait plus été enregistré depuis 1947. Sur ces

dix dernières années, ils étaient en moyenne huit partants par édition.

 

Schiaparelli, stayer en herbe

Schiaparelli (Monsun), propre

frère de Samum, vainqueur du Deutsche Derby (Gr1) et du Grosser Preis von Baden

(Gr1), a changé d’horizons cette année. Après avoir fait carrière sur la

distance classique, son entourage l’a orienté vers les longues distances. Son

test dans la Goodwood Cup (Gr2) s’est très bien passé. Dans une course

sélective, le partenaire de Lanfranco Dettori s’est imposé avec autorité, d’une

longueur. Sept fois vainqueur de Groupe, Schiaparelli possède les qualités pour

devenir un très bon stayer.

 

Deux couleurs pour un

propriétaire Portant l’autre casaque Godolphin (beige),

Estampillée SNC, Mojave Moon

(Singspiel) a gagné trois fois en cinq sorties

sur 2.400m. S’essayant pour

la première fois sur 3.000m, et bien que certainement mieux sur plus long,

Mojave Moon jouera-t-il sa chance ou servira-t-il de lièvre pour Schiaparelli

qui défend le bleu roi de Godolphin ?

Ces couleurs se sont déjà

imposées dans ce Gr2 deauvillais avec Classic Cliche (Salse) en 1997 et avec

Kayf Tara (Sadler’s Wells) en 1999.

 

Candy Gift pour une

confirmation

Si Schiaparelli a réussi ses

premiers pas sur les parcours de tenue. Candy Gift (Candy Stripes) aussi. Dans

le Prix du Carrousel (L) sur les 3.100m de Maisons-Laffitte, le pen sionnaire

de Tony Clout a tracé une belle ligne droite, après s’être montré un peu

brillant. Il a conclu deuxième d’Armure (Dalakhani) lauréate du Prix de Pomone

(Gr2). La ligne est bonne, mais le déroulement de course peut le défavoriser,

si le rythme ne s’avère pas sélectif. Pour l’occasion, Candy Gift sera muni de

fers collés.

 

Une histoire “avec”

précédents

De mémoire des sportsmen, on

se souvient d’un autre Gr2 disputé avec seulement trois partants. En 2002,

l’important Prix Niel (Gr2) s’était joué à trois. Sulamani (Hernando) avait

mené l’épreuve au galop de chasse, avant de se détacher pour lâcher Gulf News

(Woodman) et Morozov (Sadler’s Wells) ses deux seuls rivaux. A Deauville, en

2002 également, une course s’est même disputée avec deux partants. Deux

poulains seulement s’affrontaient dans le Prix du Haras de la Huderie (L),

Inner Temple (Rahy) et Zied (Woodman). Ils terminaient dans cet ordre à l’issu

des 1.400m imposés