Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

Une victoire riche d’enseignements pour almoradi

Autres informations / 30.08.2009

Une victoire riche d’enseignements pour almoradi

CLAIREFONTAINE, Samedi

Prix Kenmare (D)

Almoradi (Barathea) a débuté

victorieusement le 19 juin à Chantilly. Ensuite, son entourage le voyait

grimper les échelons rapidement, mais tout ne s’est pas déroulé comme prévu : «

Après ses débuts victorieux à Chantilly, il a eu une course dure à Deauville,

étant battu par le manque de train, expliquait Christophe Soumillon, son

jockey. Le cheval était revenu tendu de cette course et il s’est contracté lors

de sa sortie suivante, à Maisons Laffitte. Cette fois, j’ai pris l’initiative

d’aller devant et le cheval a commencé à bien se décontracter une fois bien

appuyé contre le rail extérieur. »

Ce succès n’aura pas été

qu’un “1”, acquis facilement, dans le palmarès d’Almoradi. Il a appris des

choses et cela lui sera utile pour la suite de sa carrière. Carrière qui pourrait

le voir atteindre le niveau Listed à 3ans, avant, pourquoi pas, de continuer à

monter les échelons à 4ans. Car Almoradi a le profil pour faire un bon cheval

d’âge.

 

La famille d’Altayan

Elevé par les Aga Khan Studs,

Almoradi est le premier pro duit référence de sa mère, Alamouna (Indian Ridge).

Dans la famille d’Almoradi, il faut ressortir, au niveau de sa troisième mère,

Aleema, la présence d’Altayan (Posse),

2e du Jockey Club (Gr1) 1986.

Sa deuxième mère,

Alasana (Darshaan) a

également donné naissance à Alasha (Barathea), qui est une double placée de Gr1

et a remporté sa Listed.

 

Les autres partants dans leur

ordre d’arrivée :

Sanajiyr (Red Ransom),

Bothelo (Refuse To Bend), Menes Quercus (Green Tune), Rushcutter (Red Ransom),

Red Storm (Okawango), Fleur des Aigles (Spadoun).

Non partant : Cheyrac

(Smadoun).

Toujours prêt à inventer des

tactiques gagnantes, Christophe Soumillon a choisi, avec Almoradi, de venir en

face et dans le tournant le long de la corde, en tête. Un peu brillant, son

cheval s’est détendu à la sortie du tournant, quand son jockey l’a fait venir

le long du rail extérieur. Une fois dans la ligne droite, Almoradi est bien

reparti pour s’imposer avec une marge évidente. Il a repoussé dans la ligne

droite l’attaque de Mary Boleyn, venue à son intérieur. Auteur d’un bon effort

final, en retrait du duo de tête, Hukba prend la 3e place devant Pas Mûre, qui

a perdu du terrain en partant.