Yamam offre une première victoire francaise à son propriétaire

Autres informations / 02.08.2009

Yamam offre une première victoire francaise à son propriétaire

Prix Beachcombers Hotels

“Dinarobin*****L” (Prix de Lisieux, F)

En remportant au courage,

mais avec talent, le Prix de Lisieux (F)  Prix Beachcomber Hôtels Dinarobin, Yamam

(Elusive City) a permis à son propriétaire, Muteb Bin Abdullah, de voir ses

couleurs s’imposer pour la première fois en France. Jusqu’à présent discrète,

cette casaque devrait être de plus en plus présente sur nos hippodromes. L’an

dernier, lors des ventes d’août d’Arqana, ce propriétaire avait acquis six lots

(acheteur SKAS) pour un total de 2.100.000€.

Yamam ne provient pas de

cette session, ayant été achetée 120.000€ aux ventes de 2ans montés, par André

Fabre. Elle y était présentée par le Haras du Saubouas (Paul Basquin), dont on connaît

la réussite, après avoir été acquise 50.000€ par Christophe Ferland en août

2008, toujours chez Arqana. En août prochain, son frère, par Bahamiam Bounty

(lot

298) passera sur le ring.

Muteb Bin Abdullah possède sept chevaux référencés en France, quatre étant chez

André Fabre et trois chez Guy Henrot. Tous ont 2ans. Signalons aussi que Muteb

Bin Abdullah est le fils du roi d’Arabie Saoudite.

Pour revenir sur le Prix de

Lisieux, Yamam a été très convaincante. On a cru qu’elle était battue quand

Courchevel (Whipper) est venue lui prendre l’avantage à 50m du but. Mais elle

est revenue prendre la mesure de sa rivale dans les derniers mètres. Maxime

Guyon, son jockey, racontait après la course : « Une fois qu’elle a eu

l’avantage, elle s’est un peu relâchée. Mais elle a su remettre un bon coup de

reins quand Courchevel l’a attaquée. Elle a un peu penché, mais c’est seulement

par manque de maturité. » Côté chronomètre, Yamam a été 60 centièmes plus vite

qu’Eightfold Path, gagnant du Prix de Tancarville. Une indication intéressante.

Quant à la favorite,

Minimalist (Oservatory), sœur de Proportional (Beat Hollow), son entraîneur,

Christiane Head-Maarek estimait : « Elle s’est montrée trop brillante durant le

parcours et est à revoir. »

 

Une nouvelle pouliche

prometteuse pour Elusive City

Étalon en plein boom cette

année, au potentiel très améliorateur, Elusive City, qui fera la monte en

France en 2010 au Haras d’Etreham, enregistre un nouveau succès plein de

promesses.

La mère de Yamam, Elle

S’Voyait Déjà (Carson City), compte une victoire pour cinq sorties à 3ans. Elle

a déjà produit Hurry Basil (Barathea), qui court en Suède.

Sudden Storm Bird (Storm

Bird), la deuxième mère de Yamam, est la propre sœur de Knoosh triple gagnante

de Listed et 4e des Oaks d’Epsom (Gr1).