Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

Alfred nobel pense détenir la solution

Autres informations / 12.09.2009

Alfred nobel pense détenir la solution

CURRAGH (IRL), Samedi

Devenir gagnant des National

Stakes (Gr1), c’est succéder à des noms prestigieux (voir palmarès depuis 1999)

comme Danehill Dancer, Sinndar, George Washington ou encore New Approach. Pour

les britan niques, le mieux placé à prendre la suite dans cette liste est

Alfred Nobel (Danehill Dancer), entraîné par Aidan O’Brien. Il reste sur trois

victoires, la dernière ayant été obtenue dans les Phoenix Stakes (Gr1). Les

titres d’Alfred Nobel parlent donc pour lui, mais pas ses lignes. En effet,

Alfred Nobel n’a pas battu de poulains ayant ensuite fait parler d’eux au

top-niveau – comme son compagnon d’en traînement Air Chief Marshal (Danehill

Dancer) – et Timeform se méfie, ne l’incluant pas dans son top des 2ans

européens. C’est donc un grand test que va passer Alfred Nobel samedi et il va

montrer s’il est plus fort que toutes ces équations arithmétiques servant à la

création de rating.

 

Deux inconnus dans l’équation

Les opposants directs à

Alfred Nobel sont Kingsfort (War Chant) et Chabal (Galileo), qui n’ont couru

qu’une fois, pour une victoire. Leur expérience est donc bien mince, mais ils

possèdent une carte maîtresse. On est dans l’inconnu avec eux et personne ne

connaît véritablement leurs limites. Pour ses débuts, effectués sur ce

parcours, Kingsfort a battu Stunning View (Shamardal), qui s’est imposé ensuite

de trois longueurs dans un maiden. Chabal est lui entraîné par Jim Bolger,

lauréat en 2006 et 2007 des National Stakes avec Teofilo et New Approach. Ce

qui plaide en faveur de Chabal, c’est qu’il a battu des chevaux ayant déjà

couru en débutant. En cas de victoire de l’un ou l’autre, ce serait la première

fois qu’un cheval ayant couru une seule fois s’imposerait dans les National

Stakes, depuis Refuse to Bend en 2002.