Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

Attendait simplement de fleurir

Autres informations / 26.09.2009

Attendait simplement de fleurir

MAISONS-LAFFITTE, Vendredi

Prix Tahiti (F)

HAPPY WAY

 « J’aurai été déçu si Happy Way n’avait pas

gagné. » Yves de Nicolay n’a pas débuté sa pouliche plus tôt dans l’année,

parce qu’elle était « toute petite », selon ses mots. Mais dans ce Prix Tahiti

(F), elle s’est montrée intraitable, en gagnant en bonne pouliche, s’étendant

bien pour finir. « Je l’ai reçue il y a longtemps, mais je ne la regardais même

pas, poursuit l’entraîneur deauvillais. Elle a très peu de travail derrière

elle. Elle n’a été que deux fois au gazon. Je l’ai laissée venir. Mais c’est

une bonne pouliche. » Toujours vue dans les chevaux de tête, Happy Way

(Kingsalsa) a bénéficié d’un bon parcours, courant à sa main. Quand Ioritz

Mendizabal l’a déboîtée, elle s’est volontiers livrée pour dominer ses

adversaires avec assurance.

 

André Fabre, encore deuxième

L’entraîneur cantilien

possède un superbe effectif de 2ans cette année. Et les courses qui leur sont

réservés finissent très régulièrement au palmarès de ses pensionnaires. Mais ce

vendredi, les 2ans d’André Fabre ont dû tous les deux se contenter de la

deuxième place. Dans l’épreuve pour les mâles, la victoire s’est jouée à pas

grand-chose entre Platinum (Azamour) et Billy Boy Blue. Tandis que chez les

femelles, Happy Way a nettement devancé Full Steam (Oasis Dream). Cette

pouliche issue de la famille de Zamindar et Zafonic a galopé aux côtés de Happy

Way, a progressé avec elle un instant, mais s’est avouée rapidement battue.

Happy Way a démontré qu’elle était bien meilleure qu’elle actuellement.

 

Happy Way, née de deux milers

Issue de l’élevage de

Jean-Étienne Dubois et courant sous les couleurs de son épouse, Happy Way est

issue d’Open Way (Giant’s Causeway), une jument utile qui évoluait sur des

distances oscillant entre 1.600m et 2.000m sous l’entraînement de François

Rohaut. Happy Way est son premier produit. Suit un yearling par Oratorio. La

deuxième mère n'a pas couru. Elle a donné Chivalrous (Danehill), double placé

de Groupe 3 au Curragh sur de courtes distances.

La troisième mère, La

Meilleure (Lord Gayle), a pris la troisième place des Phoenix Sprint Stakes

(Gr3) sur 1.200m en Irlande.

Les autres partants dans leur

ordre d’arrivée : Incoming (Selkirk), Polka Dance (Mark of Esteem), Safe Steps

(Footstepsinthesand), Tuiga (Rakti), Wehda (Lemon Drop Kid), Pink Flower (Hawk

Wing), She Is Madonna (Soviet Star), Very Astair (Astair).

Non partant : Mlle Valentine

(Smadoun).

Mlle Valentine ne participe

pas à cette rencontre réunissant treize pouliches inédites. Pink Flower se

porte rapidement à la pointe du combat, imitée par Selena, à son extérieur.

Very Astair et Happy Way sont bien placées, à l'instar de Gradara. Tuiga,

Wehda, She is Madonna galopent dans le dernier tiers du peloton. Dans la phase

finale, Safe Steps et Full Steam tentent de se rapprocher en dehors. Pour conclure,

une pouliche surgit au centre. Son nom : Happy Way. Après avoir patienté dans

le sillage des animatrices, l'élève d'Yves de Nicolay s'impose d'emblée. Sans

mettre en doute la supériorité de la lauréate, Full Steam s'adjuge le premier

accessit, devançant de peu Mamie Zane, venue bien conclure en dedans. Gradara

arrive à deux longueurs