Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

Battlecat, la force tranquille

Autres informations / 05.09.2009

Battlecat, la force tranquille

CHANTILLY, Vendredi

Prix de Villebon (F)

 « Il est bien sorti de sa boîte et nous nous

sommes retrouvés en tête. Comme il a beaucoup d’action, j’ai préféré le laisser

aller devant. Et il a gagné assez plaisamment. » Maxime Guyon a p a r f a i t e

m e n t résumé la situation : Battlecat (Tiger Hill) a remporté de bout en bout

le Prix de Villebon, vendredi à Chantilly, sans être inquiété. Poulain costaud,

il possède une grosse action – et va sans doute encore beaucoup progresser, si

l’on juge par sa manière assez bébé, peu économe, de galoper. Nous lui

attribuons une ? JDG Rising Star ?, car il n’y a aucun doute

qu’il gagnera un stake cette année ou à 3ans.

 

Vivre libre, plutôt que

courir

Entre vivre libre et courir…

Vivre Libre (un fils de Sadler’s Wells et Vallée Enchantée – Gr1) a choisi de

vivre libre. Ce magnifique poulain, au physique prometteur, s’est montré très

tendu derrière les boîtes, finissant par contraindre Anthony Crastus à sauter à

terre. Il a logiquement été déclaré non partant à 30 secondes du départ.

 

Une famille avec beaucoup de

tenue

Battlecat est un fils de

Tiger Hill, lauréat du G.P. de Baden Baden (Gr1) et placé de “l’Arc”. Sa

famille maternelle est également garante de tenue. Sa mère, Applecross, s’est

illustrée au niveau Groupe de 2.400 à 2.800m. Et elle a produit le marathonien

Invermark (Cadran, Gr1), Craigsteel (stake performer sur 2400m) et Inchrory

(Stockholm Cup et Oslo Cup sur 2400m). Mais attention : ces trois chevaux

avaient couru et gagné à 2ans. Il ne faut donc pas faire de Battlecat une

exception au sein de sa famille.

 Les autres partants dans leur ordre d’arrivée

: Barakanda (Barathea), Soleil Rouge (Orpen). Non partant : Vivre Libre

(Sadler’s Wells). Vivre Libre porte bien son nom et a décidé de ne pas entrer

dans sa stalle de départ. Après son forfait, ils ne sont plus que sept poulains

inédits à s’élancer. Arithmancer, issu d’une bonne poulinière de l’élevage

Niarchos, prend tout de suite le commandement, rapidement relayé en tête par

Battlecat, le favori, et Frederick Handel, qui galope sur la même ligne. Au

passage devant le Château, les concurrents sont deux par deux et c’est

Barakanda qui ferme la marche. Le poteau en vue à 500m, c’est Battlecat qui

emmène toujours le peloton. Frederik Handel et Ajdaad tentent de le suivre mais

en vain. Battlecat s’impose avec de la marge. Frederik Handel conserve le

premier accessit, un nez devant Ajdaad. Arithmancer termine finalement 4e,

devant Heart Breaker.