Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

Brigantin, la parole des origines

Autres informations / 17.09.2009

Brigantin, la parole des origines

FONTAINEBLEAU, Mercredi

Prix des Roses (G)

Au départ de ce Prix des

Roses (G), les deux inédits les plus en vue se sont mis en valeur. Rappelons

qu’ils étaient six à n’avoir jamais couru au départ de cette épreuve. Brigantin

(Cozzene) s’est distingué en effectuant tous les extérieurs pendant le parcours

et en virant au large dans le tournant final. En dépit de ce parcours chaotique

et d’un problème de bride, il s’impose tout de même facilement. Un autre

inédit, Pain Perdu (Vespone) a surgi du sein du peloton. En dépit de quelques

flottements dans la phase finale, il a conclu dans une très belle action pour

prendre la deuxième place.

Le jockey du vainqueur,

Mickaël Barzalona, a déclaré au micro d’Equidia : « Le poulain s’est très bien

comporté, un peu froid au début, il a su trouver son action et ç’a été. J’ai eu

quelques problèmes de bride et malgré cela, je pensais qu’il allait s’imposer

facilement ». Le partenaire du dauphin, Yannick Letondeur, affirmait quant à

lui que : « Pain Perdu pouvait vite chauffer, donc je l’ai tenu à

l’arrièregarde. Il s’est très bien comporté et la prochaine fois, ce sera une

victoire. »

 

Issu d’un croisement

germano-américain

Propriété d’Élizabeth Fabre

et du team Valor qui sont également les co-éleveurs, Brigantin (Cozzene) a pour

père un étalon américain qui n’a plus à faire ses preuves sur notre sol. Et

pour mère, une jeune poulinière allemande, Banyu Dewi (Poliglote), qui, dans le

Critérium de SaintCloud (Gr1), dominait Martaline (Linamix) d’une encolure en

prenant la quatrième place. Martaline était, à l’instar de Brigantin, sous la

responsabilité d’André Fabre.

Tous couru.

Plus de la moitié des

poulains au départ de cette épreuve débutent. En début de course, ces inédits

se font discrets puisque Dikstory, Prinzde Glas et Gosse de Sèvres animent la

course. Barakanda se montre brillant en cinquième position. Entrée de ligne

droite, Casa Battlo commet un écart sur sa droite et envoie au large Brigantin,

lequel se rapproche librement. Malgré ce mouvement, ce dernier ne relâche pas

son effort et fait sûrement la différence dans les 150 derniers mètres. Auteur

d'une plaisante fin de course au centre de la piste, Pain Perdu (2e) enregistre

une encourageante tentative de débuts. Casa Battlo se classe 3e.