Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

Broken kitten, seule face aux mâles

Autres informations / 17.09.2009

Broken kitten, seule face aux mâles

LYON PARILLY, Vendredi

Grand Prix C.I.C. Banque

Privée (Critérium de Lyon) – (L)

Après son envolée dans le

Prix des Jouvenceaux et des Jouvencelles (L), Broken Kitten (Martaline) tentera

de remporter une deuxième Listed à 2ans dans le Critérium de Lyon (L). La

pensionnaire de Thierry Larrivière est à l’image de ses performances : bonne et

régulière. Toujours aux avant-postes, elle a besoin d’un parcours avec tournant

pour respirer. Et quand elle peut le faire, elle fait mouche. Sur ses quatre

premières sorties, elle a enregistré trois victoires pour une deuxième place.

La seule fausse note de sa composition s’est jouée à Deauville dans le Prix du

Calvados – Haras des Capucines (Gr3). Broken Kitten y a terminé huitième,

archi-battue. Cette fille de Martaline et d’une mère non dénuée de tenue

abordera le mile pour la première fois. Mais elle a de qui tenir pour bien

faire sur cette distance dès 2ans.

Son entraîneur connaît une

belle saison avec la jeune génération. Jeudi encore, il a vu une autre de ses

représentantes, Kelty in Love (Keltos) prendre une très bonne troisième place

dans le Prix d’Arenberg (Gr3).

Contre Broken Kitten, seule

femelle du lot au beau milieu de cinq mâles, Macassar (Tertullian), son dauphin

à Vichy, possède évidemment la meilleure chance. Le pensionnaire d’André Fabre

avait auparavant facilement gagné une “B” à Compiègne, sur 1.400m.

 

Et à côté du black-type

Tous les autres concurrents

viennent pour prendre du caractère gras pour la première fois. Rajsaman

(Linamix), compliqué mais d’un bon niveau, sera rallongé comme les deux

précédemment cités. Au fur et à mesure de ses courses, les distances ont pris

de plus en plus de champ et Rajsaman s’est de mieux en mieux exprimé. Il vient

d’ailleurs de perdre son statut de maiden dans une “F” à Clairefontaine. Il

battait ainsi Wolverine (Take Risks), quatrième, qu’il retrouvera ce vendredi.

Contrairement aux autres,

Tagar Béré (High Yield) a déjà gagné sur le mile. C’était dans une “F” après

avoir pris la deuxième place d’une course D. Ce représentant de Marc Pimbonnet

bénéficie de pas mal d’expérience et surtout, il profite de sa grande

maniabilité. Aussi bien devant que derrière, Tagar Béré s’adapte sans faire de

manières pour réaliser une carrière très régulière. Cinq courses, deux victoires,

trois places. Il s’est imposé sur l’hippodrome de Lyon-Parilly où il a déjà

couru trois fois. Il est celui qui sait.