Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

Cheikh mohamed & andré fabre : quinzième victoire en vue

Autres informations / 22.09.2009

Cheikh mohamed & andré fabre : quinzième victoire en vue

CHANTILLY, Mardi

Prix du Lude (F)

Notre édition précédente

pointait quatorze victoires en 2009 pour le team Cheikh Mohamed al Maktoum

& André Fabre dans les courses de 2ans. Bien souvent, quand cette équipe

envoie un 2ans en piste, le coup d’essai se transforme en drop réussi. Donc,

parmi les deux débutants de la course, Memory Cloth (Cape Cross) représente

cette équipe et possède des origines intéressantes. Il est issu de Gossamer

(Sadler’s Wells) qui est double gagnante de Groupe 1 : les Irish 1.000 Guineas

et le Fillies Mile, tous deux disputés sur le mile. De plus, elle a déjà donné

un vainqueur de Racing Post Trophy (Gr1), épreuve aussi disputée sur le mile.

Il s’agit d’Ibn Khaldun (Dubai Destination), qui est le seul de ses quatre

produits à avoir pour l’instant vu un hippodrome.

 

Vers une lutte fratricide ?

L’autre concurrent en vue

sera Mubtassim (Red Ransom) qui a très bien débuté en terminant deuxième d’un

poulain aux limites indéfinies, Lope de Vega (Shamardal). Mubtassim dépend de

l’entraînement de Freddy Head et représente l’écurie Hamdan al Maktoum. Style

Setter (Manila), la mère de Mubtassim, a donné plusieurs blacktypes dont la

très bonne Casual Look (Red Ransom), qui a remporté les Oaks d’Epsom (Gr1) et

participé à six Groupes 1 dans son année de 3ans, et Shabby Chic (Red Ransom),

entraînée par Jean de Roualle et qui a mis un terme à sa carrière sur une

troisième place obtenue dans les Yellow Ribbon Stakes (Gr1) à Santa Anita.

Notons que les deux sœurs de Mubtassim, Casual Look et Shabby Chic n’avaient

obtenu leur première victoire, qu’à la troisième course pour la première citée,

et la deuxième course pour la dernière citée.

 

Les bonnes notes de Chantant

et de Frederick Handel

Chantant (War Chant )

provient d’une souche qui donne de bons chevaux de course. Sa mère, Zappeuse

(Kingmambo) n’a pas particulièrement fait d’étincelles sur les hippodromes,

mais il en est tout autre au haras. Parmi ses six produits, on note la présence

de Danzon (Royal Academy) qui a participé à de nombreux Groupes en France, en

Allemagne et, pour finir, en Amérique.

Frederick Handel (Oratorio)

est issu d’une poulinière qui est restée inédite. Toutefois, elle a su produire

deux blacktypes, Easy Sundae (Diableneyev) et High Heel Sneakers (Dansili).

Frederick Handel a bien débuté, par une deuxième place dans le Prix de Villebon

(F).