Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

Chopastair tente le triplé

Autres informations / 21.09.2009

Chopastair tente le triplé

CRAON, Lundi

Prix du Point du

Jour-Fourrages Thierry Dutertre (L)

Mascotte du centre

d’entraînement de La Teste, où il est entraîné par Thierry Lemer, Chopastair

(Astair) tentera de remporter pour la troisième année consécutive le Prix du

Point du Jour-Fourrages Thierry Dutertre (L). Un mini-exploit pour ce double

vainqueur de Groupe 3, maniable et courageux. Adepte du bon terrain, il doit

pouvoir réussir sa passe de trois sur un parcours qu’il connaît sur le bout des

sabots, puisqu’il y est invaincu en deux sorties. Sa dernière course est à

effacer puisqu’il courait sur 2.000m, une distance un peu longue pour lui.

 

Saphir River sur la montante

Compliqué à gérer dans un

parcours, Saphir River (Slickly) commence à s’amender. Frère de Stormy River

(Verglas), vainqueur du Prix Jean Prat (Gr1), Saphir River est un bon poulain,

capable de placer une pointe de vitesse acérée lorsqu’il se détend dans un

parcours. Il l’a prouvé notamment à Chantilly dans le Prix de Morancy (B).

Portant seulement 55 kilos, il doit trouver son jour au niveau Listed.

 

Violon Sacré de retour dans

sa catégorie

La ? JDG

Rising Star ? Violon Sacré (Stravinsky) a déjà participé à

des Listeds, à deux reprises. Il a terminé notamment deuxième dans le Prix de

Saint-Patrick (L) à Deauville. Ensuite, ce protégé de Jean-Claude Rouget a

sillonné la province, enchaînant les bons résultats. Gagnant de six de ses dix

courses, il trouve l’occasion d’ouvrir son palmarès dans une course principale.

Il est en effet en plein dans sa catégorie.

 

Sceptre Rouge et Polarix,

deux bons achats

Acheté 180.000€ par Mandore

International Agency, Sceptre Rouge (Red Ransom), lauréat du Prix Herod (L) à

2ans a quitté les boxes d’Alain de Royer Dupré pour ceux de Damien de

Watrigant. Très bon deuxième du Grand Handicap de Deauville (L), il est peu

confirmé sur les pistes provinciales, mais il a la pointure d’une épreuve comme

celle-là, d’autant qu’il a une belle pointe de vitesse.

Polarix (Linamix) a lui été

acquis pour 34.017€ dans une épreuve “à réclamer”. Une belle affaire. Depuis

qu’il a rejoint les boxes d’Henri-Alex Pantall, Polarix n’a jamais fini plus

loin que cinquième. Cinquième de Groupe 3 justement et trois fois placé de

Listeds, il est le meilleur des trois représentants de l’entraîneur de

Beaupréau. Dans cette épreuve, il trouve un lot à sa portée, lui qui a affronté

quelques éléments de niveau Groupe 3.