Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

Cyrlight retrouve ses sensations

Autres informations / 27.09.2009

Cyrlight retrouve ses sensations

AUTEUIL, Samedi

Prix Hunorisk

Cyrlight (Saint Cyrien) était

l’attraction de cet après-midi à Auteuil. Pour sa rentrée, après sa terrible

chute dans le Grand Steeple-Chase de Paris (Gr1), il n’a pas déçu ses nombreux

supporters en remportant aisément le Prix Hunorisk. Vite installé en tête, le

nouveau pensionnaire de Christophe Aubert a paru plus sûr de lui et moins

allant dans le parcours. Malgré quelques hésitations, Cyrlight est reparti sur

le plat sous l’attaque de Gaelic Ocean (Urban Ocean) sans que son jockey ne le

sollicite. « Il revient de loin, nous a déclaré Hervé Barjot, représentant de Pegasus

Farms

Ltd, propriétaire de

Cyrlight. Il se souvient de sa péripétie du Grand Steeple, mais reprend

confiance en lui. Aujourd’hui, il n’était évidemment pas à 100%. Il s’est

imposé avec facilité et il attendait ses adversaires. Il en avait encore sous

le pied pour finir. Cyrlight a encore deux courses faciles en haies puis il y a

les courses de Groupes qui se profilent. On le reverra en steeple. Il a montré

qu’il était un grand champion. » Pilote du vainqueur, Jacques Ricou a confié :

« Ce n’est que du bonheur avec lui. Il y a quatre mois, il était mal. Je

préfère le voir comme aujourd’hui... comme un « guerrier » !Je l’ai bien repris

dans le dernier tournant. Et il a sauté les deux dernières haies relâché. On y

fait attention, c’est le cheval d’une vie. » Cyrlight a parfaitement réussi sa

mission. Il s’est rassuré et c’est grâce à des victoires aisées comme celle de

samedi que l’on peut espérer le voir de nouveau à son zénith sur les gros

obstacles.

 

Prometteuse deuxième place de

Gaelic Ocean Lauréat du Prix de Pépinvast (Gr3) en 2007, Gaelic Ocean (Urban

Ocean) a constamment mené la chasse derrière Cyrlight. Ce qui ne l’a pas empêché

de finir fort pour prendre le premier accessit près du champion alezan. « Nous

sommes très contents de sa course, nous a confié Marcel Rolland, mentor du

cheval de Magalen Bryant. Nous avions pris l’optique d’avancer. Le port des

œillères australiennes l’avantage. Il devance des bons chevaux. Je pense qu’il

sera mieux sur une distance plus longue et sur un terrain lourd. Il devrait

courir une course à conditions avant d’aller sur un Groupe. »

Vainqueur du Prix Alain du

Breil (Gr1) 2007, Good Bye Simon (Simon du Desert) a réalisé une bonne rentrée

terminant troisième sous 73 kilos. Le pensionnaire de Thierry Doumen a fini de

plaisante manière et doit retrouver sa place parmi l’élite.

 

Parcours honorable de

Remember Rose

Le gagnant du Gras Savoye

Grand Steeple-Chase de Paris (Gr1) Remember Rose (Insatiable) faisait sa

rentrée dans ce Prix Hunorisk. Bien parti, le pensionnaire de JeanPaul

Gallorini a rétrogradé au fil du parcours terminant dernier. Comme on pouvait

s’y attendre, Remember Rose n’a pas fourni d’emblée sa meilleure valeur.

Enrobé, il avait besoin de cette course de rentrée et sera mieux en steeple.

 

Cyrlight, le génie de Yellow

Light

Elevé par les époux Boiteau,

Cyrlight est le fils de Yellow Light (Lightning). Il est logiquement son

meilleur produit. Yellow Light a également donné Roscoff

(Star Fast), vainqueur du Prix

James Hennessy (L) et cinquième du Prix des Drags (Gr2). Yellow Light a peu

couru. Elle s’est imposée une seule fois dans une course à conditions à

Argentan.