Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

Encore un 2ans signé whipper

Autres informations / 26.09.2009

Encore un 2ans signé whipper

MAISONS-LAFFITTE, vendredi

Prix Joyeux Drille (F)

Six jours après la victoire

d’un produit de sa deuxième mère (Royal Revival, entraîné par André Fabre),

dans le Prix Fontenoy (F, 1.600m, 2ans), Billy Boy Blue (Whipper) a lui aussi

ouvert son palmarès d’entrée de jeu en faisant sien le Prix Joyeux Drille (F,

1.400m, 2ans). « Je ne sais pas si c’est un bon cheval. Il faut attendre de

voir ce que le lot vaut, nous a déclaré John Hammond, entraîneur de Billy Boy

Blue. Il gagne sur le poteau, mais ils sont ensemble avec Platinum (Azamour). »

Anthony Stroud a fait l’acquisition de ce fils de Whipper, décidément sur le devant

de la scène avec ses 2ans. Il l’a acheté en mai aux ventes de SaintCloud pour

72.000€. Whipper était intrinsèquement bon, mais il était également doté de

beaucoup de précocité. Il la transmet à ses produits, car ceux-ci se

distinguent très régulièrement. Nous n’avons pas encore de recul sur ses 2ans

vus cette année, puisqu’il s’agit de sa première production, mais les statistiques

sont parlantes. Sur 49 produits, dix ont débuté et quatre ont gagné au moins

une fois. Mais surtout, trois de ses produits ont été essayés au niveau

black-type. On pense évidemment à Dolled Up, le meilleur à ce jour, mais il y a

aussi Courchevel et Raphaelus.

 

Le fils de Six Perfections

encore vert

Très en vue dans la course,

le fils de Six Perfections a craqué dans les derniers mètres après s’être

montré délicat. Mal sorti de sa stalle dans laquelle il a refusé d’entrer dans

un premier temps, le pensionnaire de Pascal Bary avait ensuite bien du mal à

rester avec ses petits camarades de jeu. «C’est un poulain un peu peureux,

effrayé par les stalles et apparemment un peu aussi par le peloton, nous a

confié Alan Cooper, manager des effectifs de la famille Niarchos, propriétaire

du poulain. C’est un poulain encore un peu vert. Il s’est beaucoup dépensé dans

les premiers quatre cents mètres et quand il a ensuite pris la tête, il était

difficile de tenir. Surtout qu’il possède beaucoup de vitesse et ne pourra

vraisemblablement pas aller sur plus long que 1.400m. »

 

Billy Boy Blue, la victoire

d’un premier produit Élevé en Irlande, Billy Boy Blue a été vendu par Lynn

Lodge Stud puis est arrivé dans les boxes de John Hammond. Il est le premier

produit d’une mère restée inédite.

La deuxième mère, Holy Nola,

est gagnante et placée de Listed aux États-Unis. Elle a produit

Preachinatthebar, multiple gagnant de Groupe et aujourd’hui étalon, et elle est

la propre sœur de Bare Necessities (multiple gagnante de Gr2 et Gr3, placée de

Gr1). Holy Nola a également produit une placée de Listed par Lomitas. La

troisième mère de Billy Boy Blue, également bonne compétitrice aux ÉtatsUnis, a

donc produit Bar Necessities.

Les autres partants dans leur

ordre d’arrivée :

Orife (Marchand de Sable),

Diplomatic (Numerous), Dan Victory (Victory Note), Guy de Normandie (Diktat).

Tous couru.

Neuf poulains de 2ans

effectuent leurs premiers pas en compétition dans ce Prix Joyeux Drille. Guy de

Normandie, Top Music et Orife se montrent les plus prompts au signal. Billy Boy

Blue ne tarde pas à venir les relayer en tête de course. À la

"Girafe", Six Realms se rapproche, isolé à l'extérieur par son jockey

Christophe-Patrice Lemaire. Diplomatic patiente côté corde. Dans les 150

derniers mètres, Platinum et Billy Boy Blue créent sûrement la décision en

pleine piste. Le dernier nommé ne gagne qu'au prix d'un balancier favorable.

Longtemps vu parmi les derniers, Platinum est affiché 2e. À plus d'une

longueur, Top Music (3e) devance du minimum At Least (4e). Les débuts de Six

Realms, fils de la championne Six Perfections, se soldent par une 5e place.