Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

Grand prix de la région alsace 10e étape du défi du galop (l)

Autres informations / 28.09.2009

Grand prix de la région alsace 10e étape du défi du galop (l)

La meilleure performance

d’Eire

Longtemps attentiste en

dernière position, comme à son habitude, Eire (Medicean) a fourni une superbe

fin de course, faisant même illusion pour la victoire. Elle a dû se contenter

du premier accessit. « Elle réalise sans aucun doute la meilleure performance

de sa carrière, nous a déclaré Markus Nigge, entraîneur de la jument de Lutz

Bongen. D’autant plus que je l’avais amenée en province pour qu’il y ait du

train et il n’y en a pas eu. Et ce manque de train l’a peut être un peu

désavantagée. C’est une jument qui a beaucoup de speed mais qui, en

vieillissant, est capable de tenir plus de 1.600m. Je ne pense pas que nous

allons continuer dans les étapes du Défi du Galop. Je vais maintenant la laisser

tranquille pour les courses principales de Deauville. »

 

Le beau week-end de Guy

Pariente

Quarante-huit heures après le

succès d’Avenue Marceau (Enrique) dans le Prix de Maisons-Laffitte (Gr3) à

Auteuil, les couleurs blanches et jaunes de Guy Pariente se sont de nouveau

distinguées, en plat cette fois, avec Validor. L’homme du Haras de Colleville

aura donc passé un grand week-end dans les deux disciplines du galop.

 

Validor, le croisement avec

une fille de Kendor

Élevé par Guy Pariente, son propriétaire,

Validor est issu de Panthesilea (Kendor), une jument entraînée par Jonathan

Pease et gagnante d’une course C à Saint-Cloud sur 1.400m. Celle-ci a donné

sept produits et Validor est le meilleur de tous. En 2008 et en 2009,

Pathesilea a été présentée au même étalon, Gentlewave.

La deuxième mère de Validor,

décédée depuis, était par Akarad. Également entraînée par Jonathan Pease, elle

s’était placée de courses C à quatre reprises et a remporté une “D” en évoluant

sur des distances plus longues que celles empruntées par sa fille, la mère de

Validor. En effet, elle a bien couru sur 2.200m.

La troisième mère de Validor

est black-type. Elle a gagné au niveau Groupe 3 et Listed et courait également

sous l’entraînement de Jonathan Pease.

Elle a notamment donné la

véloce Latona (Kendor), lauréate du Prix de Saint-Georges (Gr3). Validor

possède, comme Latona, du sang de Kendor, puisque sa mère en est issue.