Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

Happy wedding : une victoire 100%

Autres informations / 09.09.2009

Happy wedding : une victoire 100%

NANCY, Mercredi

Prix de la Moselle (F)

 « PANTALL »

Aux côtés du leader tout au

long de la course, Happy Wedding (Green Tune) a ouvert son palmarès dans le

Prix de la Moselle après une longue série de deuxièmes places. Elle a enfin

remporté un succès mérité et offert ainsi à son entourage des émotions toute

particulières. Car Happy Wedding, c’est surtout une histoire de famille. Sous

la res ponsabilité d’Henri-Alex Pantall, elle appartient à sa fille, Ingrid.

Celle-ci possède actuellement deux chevaux à l’en traînement (source France

Galop) et seul Happy Wedding a débuté. Un cheval, un gagnant, 100% de réussite.

La belle histoire de Happy Wedding a même commencé en 2007. C’est l’entraîneur

angevin qui l’a achetée yearling aux ventes Arqana pour 35.000€.

 

De la famille de Dahlia

Élevée par Newsells Park

Stud, Happy Wedding qui signifie

« mariage heureux » est une

fille de deux gagnants de Groupe. La réputation de son père, Green Tune (Green

Dancer), n’est plus à faire et sa mère, Diamond White (Robellino), entraînée en

Angleterre, a remporté le Prix de l’Opéra (Gr2). La quatrième mère de Happy

Wedding, Charming Alibi (Honey’s Alibi), n’est autre que la géni trice de la

grande championne Dahlia (Vaguely Noble), double lauréate des King George VI

and Queen Elizabeth Stakes (Gr1), des Irish Oaks (Gr1), des Man O’War Stakes

(Gr1) et du « Saint-Alary » (Gr1).

 Les autres partants dans leur ordre d’arrivée

:

Limurn (Peintre Célèbre),

Unavita (Vettori), Luciole (Panis), Biarritz (Kendor), Everyday (Rochesson),

Antara Rose (Pentire), Sagawest (Man O West), Salza du Moulin (Adieu).

Non partant : Ebana

(Macanal).

Ebana a décliné la lutte. Dès

lors, treize concurrents se dis putent cette course à conditions réservée à la

jeune génération. Fidèlement à son habitude, Double Handful ne laisse à

personne le soin d’animer la course. Happy Wedding ne s’en laisse pas compter

et vient se positionner dans son proche sillage. Al Batal, Dame Anouska et

Salza du Moulin les suivent librement alors qu’Antara Rose est contrainte de

négocier le virage en épaisseur. Durant la majeure partie du tracé, les

positions évoluent peu. En tête, les animateurs ne sont pas menacés. Everyday

et Unavita musardent à l’arrière du groupe. Cinq concurrents sont en lice pour

la victoire pour aborder l’ultime tournant. Le favori Double Handful ne lâche

rien mais, après une courte lutte, Happy Wedding lui prend sûrement le meil leur.

Titulaire de quatre deuxièmes places depuis ses débuts, la pensionnaire

d’Henri-Alex Pantall connaît les joies d’une première victoire, offrant à son

jockey Fabrice Véron un 56ème succès cette année. Rapprochée en face, Silver

Lady s’assure la 3e place, devançant Al Batal et Dame Anouska, constants

figurants.