Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

Incompréhension et questions autour d’elusive wave

Autres informations / 07.09.2009

Incompréhension et questions autour d’elusive wave

Dans l’entourage de la favorite,

c’est le sentiment d’incompréhension qui régnait. Dix minutes après que les autres

concurrents soient repartis du rond, Elusive Wave y revient et rejoint les écuries.

Son propriétaire, Martin Schwartz, est là. Il reste d’ailleurs en France jusqu’à

la semaine prochaine pour voir Stacelita (Monsun) dans le Prix Vermeille (Gr1).

Sur son visage se dessine la déception. Son téléphone ne cesse de sonner, il répond,

puis retourne dans le rond de présentation, où Christophe Lemaire lui livre ses

explications : « Je n’ai rien remarqué de particulier ni dans le rond, ni derrière

les stalles ni une fois à l’intérieur, où elle était très relax. Tout allait bien

et je la trouvais d’ailleurs particulièrement bien au canter. »

À chaud, Jean-Claude Rouget n’avait

pas non plus d’explications – et on le comprend : « C’est comme cela, ce sont les

chevaux. Rien n’avait changé à la maison

et, en partant à la piste, tout

allait bien. En plus, elle n’a jamais montré une quelconque réticence avant aujourd’hui

pour prendre le départ d’une course. Au contraire, c’est une pouliche qui a pour

habitude de sortir vite de sa stalle. »