Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

Keeneland – compte-rendu du jour 5

Autres informations / 21.09.2009

Keeneland – compte-rendu du jour 5

Pas un de ces poulains n’étaient

présentés par leur éleveur… Ce constat nous livre plusieurs enseignements :

d’une part l’étendue du

marché américain qui, outre les éleveurs de base, implique un nombre important

d’intermédiaires très professionnels dont certains opèrent entre le foal et le

yearling, et d’autres entre le yearling et le 2ans monté;

d’autre part, le très bon

niveau de professionnalisation du marché de l’élevage où ces professionnels

occupent des rôles déterminants, sans pour autant être naisseurs. De ce point

de vue, on ne peut qu’être frappé par la similitude avec l’évolution de

l’économie générale qui distingue de plus en plus la “production” de la

“finance”, l’entrepreneur du commerçant, avec évidemment les difficultés inhérentes

à la production qui contrastent avec les fortunes et infortunes des

intermédiaires financiers. Pourrait-on déduire qu’en élevage, les naisseurs ont

tendance à souffrir et à péricliter, alors que les métiers “intermédiaires et

transformateurs” s’en tirent bien mieux ?