Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

La précocité de la bombonera

Autres informations / 12.09.2009

La précocité de la bombonera

AUTEUIL, Vendredi

Prix Finot (L)

Déjà bien mécanisée, La

Bombonera (Mansonnien) a remporté le Prix Finot (L) des pouliches en devançant

sur le plat l’inédite Sacral Nirvana (Mansonnien), née de la bonne Aubane

(Cadoudal).

À l’entraînement chez

Dominique Bressou depuis trois mois, La Bombonera a débuté en compétition, sur

le plat, seulement un mois après son arrivée. Elle a couru deux fois dans la

discipline – sans résultat – avant de se déplacer à Auteuil. « C’est vraiment

du beau boulot. Elle est très bien dressée », a complimenté Benoit Delo en

descendant de la pouliche. Jean-Pascal Liberge, co-éleveur-propriétaire de la

pouliche, nous a expliqué que la mère de La Bombonera a été achetée à réclamer.

« Elle est chez Jean-Charles Haimet. Elle est actuellement pleine d’Astarabad.

» Jean Pascal Liberge possède d’autres chevaux en association et a notamment eu

Grand Canal (Phantom Breeze) qui cou rait sous les mêmes couleurs quand il a

pris la quatrième place du Grand Steeple-Chase de Paris (Gr1).

 

La Bombonera, sans

comparaison avec Tatenen Dominique Bressou a déjà remporté le Prix Finot (L).

C’était avec Tatenen (Lost World), il y a deux ans.

Depuis Tatenen a fait du

chemin. Il a remporté le Prix Georges de Talhouët-Roy (Gr2) pour l’entraîneur

français avant d’être acheté pour atterrir chez Paul Nicholls.

Il est devenu l’un des

meilleurs steeple-chasers d’Angleterre. Mais Dominique Bressou nous l’a dit :

« Il n’y a pas de comparaison

possible entre eux. La pou liche n’est pas aussi douée, mais elle ne me

surprend pas t e l l e m e n t

pour autant aujourd’hui. Elle

va suivre la filière des pouliches. Je ne veux pas q u ’ e l l e affronte les

mâles tout de suite. Elle peut gagner un Gr3. »

Les autres partants dans leur

ordre d’arrivée :

Yes Mate (Lord of Men), Salsa

d’Ainay (Network), Starfolie (Discover d’Auteuil), Whisky Inside (Turgeon),

Salsa Guest (Red Guest), Andie (Rashbag), Gallery Tree (Gallery of Zurich), La

Segnora (Turgeon), Sirkata (Kapgarde), Beautiful Breeze (Sagamix), Gesa Mixa

(Al Namix), Rose Varreville (Antarctique), Raptorova (Caballo Raptor),

Santorine (Della Francesca).

Arrêté : Rose Varreville

(Antarctique), Gesa Mixa (Al Namix), Beautiful Breeze (Sagamix). Tombé :

Raptorova (Caballo Raptor), Santorine (Della Francesca).

Non partant : Shabady (Grand

Seigneur).

Après le forfait de Shabady,

un peloton riche de dix-neuf pouliches s'élance au départ de cette nouvelle

édition du Prix Finot. Sirkata, Salsa Guest et Sacral Nirvana sont les plus

promptes au signal. Stardom prend rapidement le relais et s'assure nettement le

commandement alors que Yes Mate se montre fautive à l'arrière. Pour passer

devant les tribunes, Stardom précède toujours Sacral Nirvana et Salsa Guest.

Gaelic Beauty les suit librement côté corde, suivie de près par Raptarova, Beautiful

Breeeze et Si St Eloi, à

l'extérieur. La Segnora et Gesa Mixa ferment la marche. En face, le groupe

s'étire toujours sous l'impul sion de Stardom. La Bombonera et Raptorova se

rapprochent, contrairement à Andie qui perd des rangs. Pour conclure, elles

sont quatre en lice pour la victoire. Au centre, La Bombonera et Benoît Delo

filent au poteau. Sacral Nirvana s'assure une nette 2e place. Gaelic Beauty,

sœur de Gaelic Ocean, se classe 3e devant l'animatrice Stardom et Si Saint

Eloi, constante figurante.